Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Docteur Parissa Zandi

AFP - lundi 21 janvier 2008, 11h44

Nouvelles variations génétiques associées au risque de faire un lupus

Illustration montrant la double hélice d'ADN

 

Le lupus est une maladie qui touche principalement la femme.
Il s'agit d'une maladie auto immune: schématiquement les anticorps fabriqués par un organisme "sain" pour combatre toute aggression - se mettent à détruire les propres organes de la personne atteinte de cette maladie (peau, système cardio vasculaire, cerveau et reins) .
 
Les traitements actuels agissent sur les symptômes mais on n'en connait pas encore le traitement curatif.


"Des chercheurs américains ont identifié de nouvelles variations génétiques, dans au moins six régions du génome, associées à un risque accru de développer une forme sévère de lupus.

Quatre études à ce sujet sont publiées dimanche dans la revue spécialisée Nature Genetics (groupe britannique Nature) et la revue américaine the New England Journal of Medicine.

....

La plupart des gènes identifiés commandent la production de protéines qui interviennent au niveau du système de défense immunitaire. Leur association avec la prédisposition à faire la maladie contribue à avancer dans la compréhension du lupus qui touche à 90% des femmes, ainsi que dans celle d'autres maladies auto-immunes où l'organisme s'attaque à ses propres constituants.

La fréquence de la maladie est estimée à 31 cas pour 100.000 femmes d'origine européenne. La recherche devrait à présent se concentrer sur les malades les plus sévèremment touchés d'origine africaine, hispanique ou asiatique, relève l'éditorial de NEJM."

msn Actualités