Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Docteur Parissa Zandi

Une équipe britannique crée un embryon à partir de l'ADN de 2 femmes et d'1 homme.

 

 

chimie012.gifDes chercheurs de l'université de Newcastle (nord de l'Angleterre) ont utilisé 10 embryons qui n'étaient pas utilisables pour la fécondation in vitro, et ont remplacé les mitochondries défectueuses de la mère avec des cellules saines venant d'une donneuse.

Cette avancée a été présentée à Londres la semaine dernière lors d'un débat à la Chambre des Lords mais n'a pas encore fait l'objet d'une publication scientifique.

L'un des 10 embryons a été transplanté avec succès.

Les mitochondries sont de véritables centrales nucélaires de l'organisme. Elles nous sont transmises par notre mère lors de la fécondation. Endommagées, elles peuvent engendrer des maladies touchant de nombereux tissus en particuliers le système neuro musculaire.

Ces maladies sont rares, handicapantes, incurables à la lumières de la science d'aujourd'hui. Le but de ce type de transplantation serait une prévention de la survenue de telles maladies ....
 
Se posent alors de nombreuses questions éthiques et identitaires.

msn actualités - mercredi 06 janvier 2008