Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Docteur Parissa Zandi

Dans le registre "SUR POIDS" comme facteur de risque cardio vasculaire - un article récent dans la Revue Médical Suisse traite d'une nouvelle piste pour compréhension des mécanisme de prise de poids: plus particulièrement la composition de la flore intestinale.


La consommation de fibres, vitamines et oligo éléments modifierait la flore intestinale et permetterait d'augmenter la dépense énergétique. En effet des souris dépourvues de flore - colonisées par une flore intestinale de type obèse - augmentent leur masse grasse de 60% à nourriture égale! Un changement des habitudes alimentaire mofierait donc notre flore intestinale et permetterait une perte de poids.....

De même, lors d'un séminaire récent à l'institut COCHIN - Rémy Burcelin (INSERM unité 858, Institut de Médecine Moléculaire / TOULOUSE) a exposé ses travaux sur le métabolisme énergétique et le développement du diabète: impliquant l'interventon de la flore commensale intestinale dans la gestion du métabolisme énergétique par la sécretion d'endotoxines.