Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Docteur Parissa Zandi - Médecin Vasculaire / attaché à l'hôpital Européen Georges Pompidou de Paris - FRANCE

Réunion de Bibliographie - Médecine Vasculaire HEGP (15/02/2008) Intérêt du Fonzylane per os dans la prévention des événements Cardio Vasculaires

15 Février 2008, 16:04pm

Publié par Docteur Parissa Zandi

REUNION DE BIBLIOGRAPHIE 
15/02/2008
Médecine Vasculaire HEGP

rapporté par: 
M. le Pr Joseph Emmerich EMMERICH 
service de Médecine Vasculaire et HTA HEGP
 
source: Circulation
Circulation. 2008;117:816-822.

Oral Buflomedil in Prevention Of Cardiovascular Events in Patients With Periperal Arterial Obstructive Disease.
  • Un essai randomisé en double aveugle - sur 4 ans / bien mené (pas de critique méthodologique)
    Groupe Fonzylane contre Placébo.

    But: intérêt du FONZYLANE ° (Buflomédil) per os chez l'artéritique , 
    non seulement sur le périmétre de marche 
    mais aussi sur des événements cardio vasculaires composites:

  • décès présumée par événement cardio vasculaire, 
    mort subite présumée d'origine cardio vasculaire, 
    infarctus du myocarde, 
    accident vasculaire ischémique, 
    détérioration de l'artérite ...


    Résultats de l'étude:
    positif:
    - Fonzylane per os est bien toléré chez cette population à risque (il y a une notion de troubles du ryhtme cardique avec le Fonzylane IV).
    - Fonzylane per os n'améliore pas la morbi mortalité.... ne révolutionne pas ....
    - Mais Fonzylane per os apporte une petite amélioration (réduction de 26%) sur les événements symptomatiques cardio vasculaires.

    Remarque: l'étude a été débutée en 2000 et terminée en 2004 - époque à  laquelle ces patients à risque n'étaient pas sous statines - on sait que les statines améliorent le Périmètre de Marche chez l'artéritique claudicant.

 

 

A Randomized, Placebo-Controlled, 4-Year Study
Limbs International Medicinal Buflomedil (LIMB) Study Group

Reprint requests to Alain Leizorovicz, MD, Service de Pharmacologie Clinique, EA 3736, Faculté R.T.H. Laennec, Rue Guillaume Paradin, BP 8071–69376 Lyon Cedex 08, France. E-mail al@upcl.univ-lyon1.fr

Received April 1, 2007; accepted November 21, 2007.

Voir les commentaires

Hypertension Artérielle - auto mesure / internet

14 Février 2008, 14:38pm

Publié par Docteur Parissa Zandi

 
 
Interview avec M. le Dr Nicolas Postel –Vinay
Directeur du site automesure.com   
Praticien Attaché à L'Hôpital Européen Georges Pompidou - Unité d'Hypertension Artérielle     

Le site automesure.com a été crée en 1999 et fait référence dans son domaine. 

Il a été répertorié :
 
- 25 à 30 000 visiteurs uniques (page d’accueil)/mois.
- environ 1000 personnes / mois qui mettent en application les systèmes d’auto mesures mises à disposition sur le site.      

Ce site est destiné au grand public mais aussi aux professionnels de santé.
Les informations ont été élaborées en collaboration avec des médecins hospitalo-universitaires. Les
informations sont scientifiquement valides et consensuels.
 L’inscription sur le site ainsi que l’usage sont entièrement gratuites.

Le comité scientifique et de surveillance est composé par : 
M. le Professeur Joël Ménard
Professeur de Médecine.
Service de Santé publique - Faculté de Médecine Broussais Hôtel-dieu
15, rue de l'École de médecine, 75006 Paris
Ancien directeur général de la Santé.


M. le Professeur Pierre Corvol
Professeur au Collège de France - chaire de Médecine Expérimentale.
Membre de l'Académie des sciences.
Directeur du Conseil Scientifique de l'Inserm
3, rue d'Ulm - 75005 Paris
 

M. le Professeur François Bernard Michel
Professeur à la Faculté de Médecine de Montpellier
Membre de l'Institut de France et de l'Académie de Médecine.
Hôpital Arnaud de-Villeneuve, 34295 Montpellier
 
Le comité de rédaction réunit :
M. le Dr Nicolas Postel-Vinay
Département de Santé Publique et Informatique Médicale
Faculté de Médecine Broussais Hôtel-dieu
15, rue de l'École de médecine, 75006 Paris


M. le Dr Guillaume Bobrie
Hôpital Européen Georges Pompidou.
Service d'Hypertension Artérielle
20-40, rue Leblanc. 75015 Paris
Responsable de la rubrique auto mesure de la pression artérielle


M. le Pr Bruno Housset
Centre Hospitalier Inter Communal de Créteil
Service de Pneumologie
40, avenue de Verdun 94010 Créteil Cedex 01
Responsable de la rubrique auto mesure du Souffle


M. le Pr Gilles Chatellier
Département de Santé Publique et Informatique Médicale
Faculté de Médecine Broussais Hôtel-dieu
15, rue de l'Ecole de Médecine 75006 Paris
Responsable de la rubrique auto mesure du risque cardiovasculaire
 
M. le Pr Gérard Reach
Service Endocrinologie, Diabétologie, Maladies métaboliques
Hôpital Avicenne - laboratoire pédagogique de la Santé - EA 3412 / UFR-SMBH - Bobigny
Responsable de la rubrique Glycémie, diabète
 
M. le Dr Jean-Marc BOIVIN
Faculté de Médecine de Nancy - Université Henri Poincaré
 
 
 

Dr Postel-Vinay expliquez nous le but de votre site ?
Actuellement il y a 1 foyer sur 2 en France qui possède une Connexion Internet - ce qui peut sembler pas mal ... mais nous sommes loin derrière l'Europe du Nord dont les taux de connexion dépassent 80%!  

Les en quêtes estiment qu' 1 patient sur 3 a surfé sur Internet pour recueillir des informations médicales AVANT de consulter un médecin.

Hélas - l'Internet Médical héberge le pire et le meilleur. Aussi, nous avons pris acte de la demande des patients et nous leur offrons une éducation thérapeutique que je qualifierai ici de "sérieuse" et aussi pertinente que possible. Le but est d'offrir des informations en langage clair et simple à la portée de tous - concernant la PREVENTION ou la SURVEILLENCE d'un certain nombre de maladies CHRONIQUES. La Médecine contemporaine doit autant que ce peut améliorer la compréhension et favoriser la participation active des patients pour la prise en charge de leur état de santé. C'est également un moyen de rendre les rendez vous de consultation plus interactives et plus dynamiques - les patients ont déjà des informations recueillies sur le net et leurs questions durant la consultations sont plus ciblées, plus précises - plus mûres.
 
Quelles sont les rubriques les plus avancées les plus utilisées sur votre site?
Tensiometre.jpg- Auto mesure de la Pression Artérielle.
- Auto mesure du Souffle destiné aux Asthmatiques.
- Auto mesure de la Glycémie pour les Diabétiques. 
- Auto mesure de l'INR pour les patients sous traitement anti coagulants.
 
Comment ça marche pour quelqu’un qui veut s’inscrire ou tester ce site?
C’est très simple :  
sur la colonne de Gauche - cliquez sur :Plan du Site 
Là plusieurs items sont proposés.
puis cliquez sur l'item de votre choix.
Vous cliquez sur : Pression artérielle, Dépendance au tabac, Excès de poids ….
Et vous vous laissez guider – le chemin à suivre est ludique et de compréhension simple.

Les données que vous entrez en ligne sont incorporées et des calculs vous concernant sont effectués par nos services. La réponse vous est transmise - ceci concerne plusieurs rubriques: indice de Masse Corporelle, Dépendance à la Nicotine, Résultat de l'auto mesure de la pression artérielle. Les patients sont aussi invités à répondre à des enquêtes.

Ce site peut –il être utile à l’usage des professionnels de santé ? 
Evidement les professionnels de santé peuvent trouver sur ce site des informations de base concernant la prévention des maladies cardio vasculaires. Ce site est recommandé pour la restitution des résultats d'auto mesure aux médecins traitants.
Signalons que les informations sont fournies à propos de divers appareils d'auto mesures accessibles sur le marché- sont fournies de façon indépendante vis à vis des fabriquants des appareils.

Mais surtout, ce site peut être considéré comme un outil d'aide pour l'apprentissage du patient:      
l'expérience nous a montré en particulier concernant l'auto mesure de la pression artérielle - un bénéfice en terme de compliance et de compréhension de la maladie hypertensive et également un outil d'ajustement thérapeutique pour les patients présentant une hypertension initialement difficile à contrôler.        
 
 
Je ne savais pas qu’il existait des matériels d’auto mesure d’INR !
Les appareils permettant l'auto mesure de l'INR existent et sont usités en Belgique, en Italie et en Suisse.        
En France
- ces appareils n'ont pas obtenu l'Autorisation de Mise sur le Marché.
Mais ... un réel besoin existe - l'AFSAPS étudie ce dossier - des évolutions sont à prévoir courant 2008.
 
Il y a un QUIZZ sur votre site:
Oui. Il s'agit d'un QUIZZ INR destiné aux personnes qui suivent un traitement anti coagulant. Il est fait pour que le patient teste sa connaissance par rapport à son traitement. Des informations qu'il est important qu'il ai compris et bien intégré et ce faisant améliore sa gestion de son taux d'INR. 

Comment participer à des enquêtes ?   
 
Les patients comme les professionnels de santé / que ce soit des médecins en particulier les médecins généralistes mais aussi les pharmaciens et les infirmières peuvent demander à participer à des enquêtes ou des essais cliniques:
Colonne de gauche: cliquez sur contact (
automesure@noos.fr
 
Pour connaître les enquêtes en cours ou à venir – ce n’est pas compliqué non plus:
Colonne de gauche: cliquez sur la rubrique essai clinique et se laisser guider
Nous sommes en effet parfois promoteurs ou experts pour certains travaux scientifiques - modestes souvent, qui ont les honneurs de publication dans les revues anglosaxonnes parfois.
 
Actuellement une enquête sur l’auto mesure de la pression artérielle est en cours à Nancy avec la collaboration de pharmaciens et du Conseil de l’Ordre des Pharmaciens de Nancy. Mais sur ce point, il existe un Intranet pour les professionnels.
 
 
 
 

NOTE:  Corrections en violet par rapport à la parution précédente.

 

Voir les commentaires

Formation Médicale Continue (première partie)

10 Février 2008, 11:17am

Publié par Docteur Parissa Zandi

Sujet d’actualité.

Un vrai casse tête pour les personnes qui cherchent à comprendre comment procéder pour cette obligation légale.

                           Hippocrate
 
Hippocrate.jpgL’idée est noble évidement, la science étant en perpétuelle évolution vers l’avant (parfois avec des retour en arrière) – il est indispensable pour tout médecin en exercice de se tenir informé - une sorte de garantie de soins diagnostiques et thérapeutiques qu’il serait à même de porter à ses patients.
 
Je ne souhaite pas rentrer dans la polémique de ce que sont les possibilités offertes à nous médecins - VALIDANTES actuellement – pour la bonne raison que cela reste assez nébuleux pour moi et dépasse ma sphère de compréhension modeste ...
 
Je partirais du principe de mon bon sens personnel.
 
Qui m’a appris ce que je sais faire ? La Faculté – mes Maîtres de Stage – ma pratique quotidienne – et les avis que j’ai dû demander en cas de questions épineuses. Ces avis je les ai toujours pour ma part demandé à mes Maîtres hospitaliers. Pourquoi ? Eh bien parce qu’une partie de leur temps est dédiée à l’enseignement, à la recherche et à la lecture des derniers nouveautés. Ils ont l’esprit critique et une expérience précieuse.
 
Ces nombreuses réunions associatives – conviviales certes – financées par les laboratoires pharmaceutiques sont sympathiques. Permettent de rencontrer d’autres confrères, de discuter avec eux de leurs pratiques mais bien souvent on découvre des diaporamas sortant à toutes les sauces d’une réunion à l’autre, un genre de copié collé que l’intervenant sort de son tiroir. Ces réunions sont organisées bien souvent par toujours les mêmes, une sorte d’ensemble de chaises musicales avec parfois – et je n’ai pas ma langue dans ma poche dans certaines associations des personnes peut être compétentes mais éthiquement et humainement sujets à surprises. Pour ma part, les interventions qui ont pu modifier ma pratique quotidienne dans ce type de réunions ont pratiquement toujours été l’intervention d’un expert hospitalo universitaire.
 
Une des difficultés dans les congrès organisées par les sociétés savantes réside le plus souvent de trouver une place dans les ateliers pratiques. Les places étant limitées dans chaque atelier – tout le monde n’a pas cette « chance » de pouvoir s’inscrire dans l’atelier de son choix, les places étant prises d’assaut par ceux qui se sont manifestés les premiers.
 
A combien d’associations, de sociétés savantes faut-il s’affilier, à combien de soirées ou de journées faudra-t-il consacrer son temps, à combien de revues faudra-t-il s’abonner, combien de cotisations faudra-t-il payer pour récolter le nombre de points nécessaires validant ? Et quelles critères garantissent que la personne avec le nombre de points requis est effectivement au fait d’une pratique consensuelle? Qui est juge dans cette affaire: la Caisse Primaire d’Assurance Maladie ? L’Union Régionale des Médecins Libéraux ? Le Conseil de l’Ordre?
 
undefinedIl arrive que les pouvoirs publics soient amenés à intervenir pour mettre de l’Ordre dans certains Désordre. Je pense à la dissolution récente du Conseil de l’Ordre de Paris par la personne même du Ministre de la Santé il me semble - avec des élections actuellement en cours. Un peu malheureux de ne pas savoir ce qui a pu provoquer une telle intervention. Nous avons le droit de savoir. Non seulement pour une question de présomption à l’innocence pour ceux qui sont impliqués mais bon Dieu, il s’agit d’élire parmi des personnes candidates celles qui sont supposées garantir l’éthique de notre profession!
Et combien d’autres Désordres existent-ils et restent étouffés ? Comment faire confiance si dans un pays qui se veut modèle de justice et de justesse – un malaise puisse régner du fait de non-dits, non-dévoilés auxquels nous avons droits ne serait ce qu'en tant que membres cotisants ... décourageants pour un dynamisme nécessaire à l’évolution saine de nos pratiques médicales ?
 
A suivre ….
 
  lien vers un site entièrement dédié à ce sujet: Blog FMC - le dialogue en continue

Voir les commentaires

Traffic de reins

9 Février 2008, 03:18am

Publié par Docteur Parissa Zandi

 
Arrestation au Népal d'un médecin indien responsable d'un trafic de reins
 

 

"La police du Népal a exhibé vendredi devant la presse le médecin indien arrêté la veille, soupçonné d'être le cerveau d'un vaste trafic international de reins en Inde et dont New Delhi réclame l'extradition.

Amit Kumar, un chirurgien quadragénaire, a été interpellé jeudi soir dans un hôtel de la province de Chitwan, situé à 80 km de Katmandou, a indiqué à l'AFP Kiran Gautam, un officier de la police du royaume himalayen.

"Je n'ai commis aucun crime" a hurlé M. Kumar devant une forêt de photographes et de caméras. D'après les enquêteurs, le fugitif était en possession de plus de 200.000 dollars en devises étrangères et indienne lorsqu'il a été appréhendé.

"Nous pourrions le déporter vers l'Inde, mais la procédure ne commencera qu'après son passage devant un juge pour être inculpé de violation de la législation sur les devises étrangères", a expliqué l'officier Upendra Kanta Aryal.

Mais l'Inde "fera une demande formelle d'extradition auprès des autorités népalaises", a indiqué son ambassade à Katmandou.

Interpol avait émis le 1er février des avis de recherche internationaux contre deux chirurgiens indiens --Amit Kumar et son frère Jeevan Rawat-- pour "transplantation illégale de reins, escroquerie et complot criminel".

Dans ce qui est probablement le plus grand scandale de trafic d'organes jamais mis au jour en Inde, la police avait effectué fin janvier des perquisitions dans des cliniques et résidences de Gurgaon, en banlieue de New Delhi.

Un médecin, des infirmiers et des intermédiaires ont été arrêtés et la police accuse MM. Kumar et Rawat d'être les cerveaux d'un crime organisé de plusieurs millions de dollars. Des Grecs ont également été interpellés à New Delhi: deux d'entre eux attendaient apparemment des greffes et une femme grecque aurait servi d'intermédiaire.

Sous l'autorité de M. Kumar "500 personnes auraient été opérées ces huit dernières années, sous la contrainte et clandestinement, puis leurs reins transplantés sur des patients étrangers", ont dénoncé l'Inde et Interpol.

Bien que M. Kumar clame son innocence, "il a dit avoir procédé à quelque 300 transplantations en Inde au cours des 12 dernières années", a affirmé le policier népalais, M. Aryal, ajoutant qu'il enquêtait sur de possibles victimes népalaises de ce commerce illégal.

En Inde, les donneurs d'organes sont des travailleurs déshérités venus des Etats les plus pauvres. Les dons de reins sont légalement autorisés en Inde, mais seulement entre membres d'une même famille et après le feu vert des autorités sanitaires. Pour autant, beaucoup disent être rackettés et vendent leurs organes illégalement pour gagner de l'argent."

msn Actualités - AFP - vendredi 8 février 2008, 09h32

Voir les commentaires

La Médecine au Japon (07/02/2008)

7 Février 2008, 12:36pm

Publié par Docteur Parissa Zandi

 
Les Urgences Japonaises en MANQUE de jeunes médecins
 

Japon-drapeau.jpgAu pays du Soleil Levant:
- Il n'y a PAS de MEDECIN GENERALISTE! C'est au patient de savoir chez quel spécialité il doit se rendre.

- Il n'est pas besoin de prendre RDV. Vous vous rendez directement chez le médecin que vous avez choisi - en basant votre choix sur une publicité si vous voulez - car la publicité est permise. Encore faut-il ne pas se tromper de type de spécialité ni tomber sur une publicité ancienne qui n'est plus à jour en particulier concernant une clinique ou un hôpital.

La première chose qu'on vous demande au cabinet médical c'est de remplir un questionnaire:
- une rubrique concernant les antécédents personnels et familiaux
- un questionnaire à choix simple (une case à cocher) pour expliquer la raison de votre présence:
1. Maladie     2. Accident de travail     3. Accident de la route     4. Contrôle médical     5. Vaccination     6. Autres.

gifs-femme-1.gifEnsuite vous êtes appelé. Les médecins sont généralement expéditifs mais ne manquent pas d'appareils derniers cris pour tout type d'examen.
Ensuite vous ressortez pour payer à l'accueil et pour recevoir vos médicaments qui ne vous sont délivrés que pour 3 jours (sauf pour les personnes atteintes de maladie longue durée) pour éviter tout gaspillage.
Au bout de 3 jours - s'il faut poursuivre le traitement - il faut RE consulter ...

A côté de la médecine allopathique - il y a bien évidement les médecines traditionnelles parallèles (KANPOU médecine chinoise, HARI accupuncture japonaise, KYUU un concentré d'accupuncture herboristique, SHIATSU) .

Le service URGENCE est avant tout assuré par les Pompiers.

Les Urgences hospitalières se font rares - et plus encore rare dans le secteur privé (le secteur privé abriteraient actuellement la moitié des centres d'Urgences au Japon) où ce sont les premiers services supprimés en cas de coup dur financière de la clinique car exigent une présence médicale en permanence et de ce fait coûtent chers.

Les transports en ambulance ont augmenté de 60% en dix ans sous l'effet du vieillissement de la population japonaise. Une croissance à laquelle les services d'urgences, dont le nombre n'a pas augmenté, ne parviennent pas à faire face. C'est tout un casse tête japonais pour les ambulanciers de trouver une place aux urgences d'un hôpital envue d'une admission dans le service adéquate ....

C'est encore heureux pour les nippons - car ... ce ne sont pas les populations les plus exposées aux maladies cardio vasculaires!
mais ... au Harakiri...

Le métier d'urgentiste n'attire en outre pas les foules, avec ses horaires difficiles et ses menaces de poursuites judiciaires si une erreur de diagnostic est commise dans la précipitation. Les établissements peuvent difficilement motiver par la feuille de paye, car les hôpitaux versent souvent un salaire identique à tous les médecions, toutes spécialités confondues.

Pour le moindre petit truc vous devez allez à l’hopital, et il n’est pas rare d’attendre plus de 4h pour être reçu, car pour la 1ere consultation il est impossible d’avoir un rendez vous…  

Il est par ailleurs fortement déconseillé de tomber malade ou faire une crise cardiaque les jours fériés, les week-ends ou après 17h… car tous ces hôpitaux sont fermés il y a bien sur normalement un service minimal dans un hôpital de garde (parce que tous les hôpitaux bien sûr ne sont pas de garde le même jour - il y a un roulement) mais là pensez à prendre un bon bouquin pour patienter…si votre état de santé le permet bien sûr!


Sources: 
msn Actualités - AFP - jeudi 7 février 2008, 10h12
Akihabaranews
Chroniques Nippones
 
Voir très ludique l'intitulé des spécialités médicales en langue Kanji cliquez!

Voir les commentaires

Transplantation d'ADN mitochondrial (06/02/2008)

6 Février 2008, 12:05pm

Publié par Docteur Parissa Zandi

Une équipe britannique crée un embryon à partir de l'ADN de 2 femmes et d'1 homme.
 

 

chimie012.gifDes chercheurs de l'université de Newcastle (nord de l'Angleterre) ont utilisé 10 embryons qui n'étaient pas utilisables pour la fécondation in vitro, et ont remplacé les mitochondries défectueuses de la mère avec des cellules saines venant d'une donneuse.

Cette avancée a été présentée à Londres la semaine dernière lors d'un débat à la Chambre des Lords mais n'a pas encore fait l'objet d'une publication scientifique.

L'un des 10 embryons a été transplanté avec succès.

Les mitochondries sont de véritables centrales nucélaires de l'organisme. Elles nous sont transmises par notre mère lors de la fécondation. Endommagées, elles peuvent engendrer des maladies touchant de nombereux tissus en particuliers le système neuro musculaire.

Ces maladies sont rares, handicapantes, incurables à la lumières de la science d'aujourd'hui. Le but de ce type de transplantation serait une prévention de la survenue de telles maladies ....
 
Se posent alors de nombreuses questions éthiques et identitaires.

msn actualités - mercredi 06 janvier 2008

 

Voir les commentaires

Tourisme médical (2ième partie)

6 Février 2008, 00:03am

Publié par Docteur Parissa Zandi

Premières réflexions personnelles:
1/ si le tourisme Médical existe
avions-20-82-.gifc'est qu'il y a non seulement une Offre mais aussi une Demande.
Outre le côté mercantile des agences de voyages qui organisent ce type de "Tourisme",
Outre le côté attractif du coût, et en laissant de côtés les interventions de chirurgie esthétique ...
il est à prendre en compte que concernant les autres types de soins offerts ailleurs que le pays de résidence - je suppose que ceux qui sont piqués par le hameçon de ces offres sont peut être confrontés à plusieurs types de difficultés:

- d'une part une difficulté pécunière à s'offrir ces soins dans leur pays de résidence,
- d'autre part, le besoin peut être inconscient de dépasser l'angoisse de devoir subir ces soins. Un besoin inconscient de ne pas associer à soi une idée de "maladie". Parce que généralement quand on part en voyage touristique c'est qu'on est en forme - ou on cherche a retrouver la forme et on sait qu'on va la retrouver .... les vacances c'est fait à priori pour ça!
C'est aussi pour moi - la résurgeance de questions métaphysiques du genre ...  de l'individu face à une angoisse de mort qui est probablement en cause ici - avec un projection vers un Paradis promis ....
Donc très probablement inconsciemment - c'est un souhait de guérir, de finir avec son mal - et le terme "Tourisme Médical" - dans ce sens et non l'inverse (Médical Tourisme) est un terme rassurant permettant des projections d'agréments et de remise en forme  assurées par ce type d'offre qui sont clairments suggérées.

Maintenant il est clair que fortifiés de telles suggestions l'individu lamba est partant ... tout en sachant consciemment que si les suites opératoires ne s'avéreraient pas simples - si une surveillance dans le pays d'origine serait nécessaire .... eh bien .... carpe diem

Il y aurait sans doute d'autres systèmes qui seraient inventés d'ici là - d'autres offres verraient le jour et on verra bien au moment voulu. Typiquement une attitude "moderne" de consommateur "moderne" habitué à une avancée vertigieneuse des offres de services "modernes".

2/ Les "Touristes Médicaux"
ceux visés par ces offres - n'ont probablement pas voyagé - ni vécu dans des pays où le droit aux soins n'a pas cette chance d'ête considéré - comme dans les pays industrialisées européens telle la France - comme un DROIT - accessible au moins un minimum à tous.
Je suis d'avis qu'ils n'ont pas conscience des travers d'autres systèmes de santé où la médecine opère à plusieurs vitesses. Là où ces mêmes soins qui paraissent pour des étrangers offerts à des prix défiant toute concurrence et dans l'opulence ... à faire rêver de se faire opérer (puisqu'il s'agit le plus souvent d'interventions chirurgicales) .... ces sommes représentent des sommes astronomiques pour les résidents locaux.

avocats012.gifJe me demande même - si les adeptes de Tourisme Médical lisent les journaux .... qui ne cessent de crier aux traffics d'organes - aux ravages des maladies telles le sida, l'hépatite trois petits points ... dans ces pays offrant des séjours de tourisme médicaux "de rêve".
Qui leur garantie quoi mise à part un service hôtelier à plusieurs étoiles?
Auront ils des recours dans ces pays en cas d'erreur?

3/ Si c'est si bien dans ces pays où le Tourisme Médical fait rêver certains et certaines - pourquoi alors des résidents de ces pays qui peuvent s'offrir le "luxe" de se faire soigner en Europe, ne s'offrent pas ce luxe dans leur propre pays et viennent ici où les soins leur coûtent beaucoup beaucoup plus cher que dans leur propre pays? ... sans doute que ... pour ceux qui ont conscience, la santé n'a pas de prix .... la notion d'éthique n'a pas de prix ....

A suivre .....

Voir les commentaires

Tourisme Médical (première partie)

4 Février 2008, 22:17pm

Publié par Docteur Parissa Zandi

Rien à voir cette fois-ci avec le tourisme scientifique ....
Encore une idée venant de l'Ouest et qui commence à fleurir en Europe: le Tourisme Médical.

Il existe une 50aine de sociétés de Toursime Médical au Etatis Unis - un buisiness floraissant - en plein essor: dans les 30 prochaines années plus de 30 Millions d'américains vont arriver à l'âge de la retraite et bon nombre d'entre eux n'auront pas les moyens de se payer les soins médicaux devenus de plus en plus coûteux dans leur pays. Ils sont de plus en plus nombreux à se rendre en Amérique Latine pour y subir des interventions de chirurgie cardiaque, chirurgie plastique, soins dentaires qui leur permettent de payer jusqu'à deux fois moins cher et de recevoir des soins personnalisés.

tajmahal-clipart-image34.gifPlanet Hospital est une agence de voyage implantée dans 11 pays (Thaïlande, Singapour, Philippines, Inde, Panama, Bresil, Argentine, Costo Rica, Elsalvador, Mexico, et .... Belgique!) proposant des services du type:
intervention de prothèse de hanche en Inde + séjour de 1 mois à l'Hôpital en chambre individuelle pour le soigné + séjour en Hôtel 4 étoiles pour la personne accompagnatrice en pension complète + visite du Taj Mahal pour quelque chose comme 12 000 dollars alors que la seule intervention de prothèse de hanche aurait coûté environ 2 fois plus aux EU.

Il existe par ailleurs d'autres services proposés par certaines de ces agences de voyage - permettant aux chirurgiens américains agrées de se rendre à l'étranger avec leurs patients pour se faire opérer là-bas permettant une économie de 20 à 40% du coût des frais d'intervention.

undefinedPour les pays d'Amérique Latine, la priorité des priorités sera que leurs hôpitaux obtiennent l'accréditation de la Joint Commission Internationnale - la section internationale qui certifie les organismes médicaux aux Etats Unis. Celle-ci a déjà certifé plusieurs hôpitaux en Chine, en Inde et dans quelques pays du Moyen Orient.


A suivre.
A lire absolument une série d'articles à ce propos dans Courrier Internationnal N° 900 - du 31 janvier au 6 février 2008.

 

Voir les commentaires

Relation Soignant - Soigné (Carnaval des Blogs) - suite et fin

1 Février 2008, 00:02am

Publié par Docteur Parissa Zandi

Donc après les deux chapitres précédants à propos de ce qui selon moi conditionnerait la Relation Soignant - Soigné - et un envol très bref sur l'histoire de la relation soignant - Soigné à ses début civilisés en Occident ....
je serais d'avis que la "Relation Soignant - Soigné" d'aujourd'hui reste une relation bien particulière:
- INTIME
où se mêlent :
- le SACRE qui renvoit à la Création pour ceux qui sont croyants / et  même pour ceux qui ne le sont pas à Instinct de Survie,
- l'ESPERANCE 
- la CONFIANCE
- le SECRET tant dans le secret de la science que de confidences qui se communiquent entre le Soignant et le Soigné
- la recherche de PREUVES à l'appui - (Evidence Based Medicine)
- l'ETHIQUE

c'est  ce qui fait toute la différence avec d'autres métiers du type "préstataires de services"
car au delà d'une prestation .... la pratique de la Médecine ne saurait se dissocier de l'Ethique ... mêlant religion , philosophie, psychologie, justesse, droit, législation....

Que de chemin parcouru depuis la nuit des temps où la Médecine se bornait à l'incubation et l'épuration ....

Il est de notre devoir d'êtres humains de poursuivre le chemin parcouru - avec une vigilance:
alerte aux Dérives - aux Désordres et aux Limites des facteurs humains ....
mais aussi
ouverte à la créativité et innovations - encore faut il qu'on nous laisse les moyens
....

La communication est importante - nous sommes dans l'ère de la communication - utilisons cela!

undefinedPar dessus tout j'ose espérer que la Sagesse serait Maître mot en toute circonstance ... que ce soit de la part des Soignants - de la part des Soignés - mais aussi de la part des  Pouvoir Publics ... Car qu'est il de plus précieux que la Santé en ce bas Monde? 
La quête de la réalisation de nos rêves - la quête de l'éternelle jouvence - la quête de la longévité - la quête de retour en vie ... tout ceci n'aurait aucun sens si seule la Santé venait à manquer .....


                                               ***************************

Voir les commentaires

WAFF* de Février 2008

31 Janvier 2008, 23:26pm

Publié par Docteur Parissa Zandi

 
Vous trouverez en février sur 
Vaisseaux-de-communication.net :
 
  
 undefined
 
** l'Hypertension Artérielle: 
Un 
entretien avec 
M. le Professeur Pierre-François PLOIN
 
(
service de Médecine Vasculaire et HTA de 
l'Hôpital Européen Georges Pompidou
)
.
  
** un article sur la télé médecine
dans le cadre de la surveillance des patients atteints 
d'Hypertension Artérielle
- via internet .

** le QUIZZ des patients sous
 
traitement anti coagulant par AVK (anti vitamine k)



** je tâcherais de rediger ce que j'avais prévu de rédiger au mois de janvier sur
que faire en cas de suspicion d'Embolie Pulmonaire, en médecine de ville.
Mais je ne suis pas sûre d'avoir matériellement le temps de faire l'écritude promise à propos de la
THROMBOSE VEINEUSE des membres inférieurs  - le sujet étant vaste .... ce sera traité plus tard .... patience ....
  
 
** Les rubriques  consacrées régulièrement à une sélection d'articles scientifiques discutés lors des réunions de Bibilographie du Service Médecine Vasculaire et HTA de l'Hôpital Européen Georges Pompidou.     



**
et bien évidement
la  suite et fin du Carnaval des Blogs médicaux 
sujet : "Relation Soignant -  Soigné"


Vous pouvez vous abonner aux mises à jour – sans aucun frais – en vous abonnant au flux RSS (colonne en bas à droite).
* (Lexique: WAFF est l’aboyeur du blog)
 

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 > >>