Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Docteur Parissa Zandi - Médecin Vasculaire / attaché à l'hôpital Européen Georges Pompidou de Paris - FRANCE

WAFF de Novembre 2007*

25 Novembre 2007, 02:35am

Publié par Docteur Parissa Zandi

 
Vous trouverez en novembre 
sur
 
Vaisseaux-de-communication.net :
 
 
Des articles que j’ai rédigés avec un langage volontairement simple, concernant :  
 
-         des Généralités sur la Maladie Variqueuse
-         le traitement des varices par la sclérose
-         à propos de l’Exploration Echo doppler des vaisseaux du cou
-         à propos de la dilatation et des sents utilisés pour perméabiliser une artère bouchée.
 
 
 
Des extraits d’articles (voir rubriques : News et Articles de Presse) avec les liens correspondants :
 
-         sur le prix Nobel de Médecine 2007 accordé à 3 biologistes chercheurs, deux Américains et un Anglais pour leurs travaux : CREATION de souris génétiquement modifiées capables de reproduire des maladies humaines – et la mise au point d’une technique de ciblage de gènes appelée KO permettant de REPARER génétiquement des cellules malades.
 
-         sur l’avancée scientifique majeure sur les cellules souches par une équipe japonaise qui permet d’abandonner DOLLY la brebis qui a été sujette à des controverses en particulier éthiques et religieuses, pour des perspectives révolutionnaires de traitements à l’avenir.
 
 
 
 
 
Un mot sur des sujets passionnants (voir rubrique Passionnant) :
 
-         La mémoire olfactive, notre mémoire la plus puissante qui a fait l’objet du prix Nobel de physiologie et de Médecine en 2004 … j’y pense encore et chaque jour. Une odeur, un parfum ravivent en nous des souvenirs les plus lointains mais qui ont laissé une trace émotionnelle dans la puce de notre système épatant de mémoire …..
 
-         Et l’annonce d’une interview prochaine avec un passionné et passionnant globe trotter, musicien, et médecin qui consacre une grande partie de son temps à des voyages humanitaires avec La Chaîne de l’Espoir – le Dr Arshid AZARINE que je vous invite à découvrir sur son site musical : www.myspace.com/azarine6
 
 
Vous pouvez vous abonner aux mises à jour – sans aucun frais – en vous abonnant au flux RSS (colonne en bas à droite).
* (Lexique: WAFF est l’aboyeur du blog)

Voir les commentaires

Dilatation - STENT

21 Novembre 2007, 21:26pm

Publié par Docteur Parissa Zandi

stent-2.jpg 

STENT est un ressort en métal (acier ou autre généralement nitiol).


Une Technique Endovasculaire ou "Angioplastie per cutanée" est une technique qui permet de déboucher une artère encrassée, sans « ouvrir ». Elle se pratique sur un patient à jeun et sous anesthésie locale, dans une salle de radiologie équipée.

Avec une aiguille fine, on fait pénétrer par l’aine (rarement le poignet) un guide dans l’artère. Au bout de ce guide, il y a un ballonnet gonflable. On repère la plaque d’athérome par radiographie après injection dans l’artère d’un produit de contraste iodé.
 
On monte le ballonnet au niveau de la plaque d’athérome et on gonfle le ballonnet de façon à écraser la crasse accumulée contre la paroi de l’artère.
 
Parfois un stent est posé au même moment, au niveau de la zone dilatée pour maintenir les parois de l’artère non rétrécies.
 
On vous garde hospitalisé 1 à 2 jours.
 
Un traitement anti aggrégant est à prendre par la suite.

Vous avez la possibilité de voir une explication animée ainsi qu'une video sur le site du service de Radiologie Interventionnelle de l'Hôpital Européen Georges Pompidou - rubrique patient / intervention en image: dilatation.


La Plaque d'Athérome

 C’est le dépôt de « crasse » sur la paroi des artères. Cette crasse se calcifie avec le temps. Deux conséquences :
- l’accumulation de cette crasse rétrécie l’artère et gêne la circulation du sang.
- la crasse s’enracine dans les parois de l’artère et lui fait perdre son élasticité.


Ou se déposent les plaques d'athérome?
- les Coronaires : artères qui alimententtuyauterie.jpg le cœur.
Les plaques déposées peuvent entraîner une angine de poitrine voire un infarctus du myocarde.
- les Carotides : artères qui alimentent le cerveau,
Les plaques déposées peuvent entraîner un accident vasculaire cérébrale.
- les Artères rénales : artères qui vascularisent les reins.
Les plaques déposées peuvent être à l’origine de certaines formes d’hypertension artérielle et de dysfonctionnement des reins.
- les Artères des membres inférieurs
- les Artères des membres supérieurs
- les Artères digestuves
- les Artères génitales :
en particuliers chez les hommes, les plaques déposées peuvent entraîner des pannes sexuelles d’origine vasculaire.


Qui risque de développer des plaques d'athérome?
- les fumeurs,
- les diabétiques,
- ceux qui  ont du cholestérol en excès,
- les hypertendus,
- les obèses,
- les dialysés rénaux,
- ceux qui ont des parents atteints de ce type de maladie cardiovasculaire.


Comment les dépister?

Idéalement, il est souhaitable de dépister les plaques d’athéromes avant qu’elles ne fassent parler d’elles.
Le dépistage des plaques s’effectue de préférence au niveau des artères coronaires et des carotides.
 
Si vous êtes à risque d’avoir des plaques d’athérome, votre médecin saura vous adresser :
- à un Cardiologue pour vérifier l’état de vos artères coronaires par un test d’effort en première intention.
 
- à un Angiologue en vue d’une échographie doppler des carotides.
Cet examen permet de visualiser les plaques, de les mesurer et d’apprécier le degré de rétrécissement de l’artère.
Les plaques dépistées sont à surveiller par ce même examen tous les 6 mois à 1 an.



Quand décide-t-on de dilater ou de poser un stent?

Généralement, on intervient quand le rétrécissement de l’artère entraîne des symptômes :
- une angine de poitrine,
- un accident vasculaire cérébral transitoire,
- une hypertension artérielle qui ne s’équilibre plus avec le traitement,
- des douleurs à la marche s’aggravant,
- une impuissance sexuelle …
 
Les indications sont posées de préférence par votre Cardiologue ou votre Angiologue en concertation avec l’équipe interventionnel.
 
Tout dépend du nombre de plaques responsables, de l’artère à soigner, de son degré de rétrécissement, de la nature calcifiée ou non de la plaque responsable et de la longueur de cette plaque.
 
Quelquefois les possibilités endovasculaires sont dépassées et la chirurgie s’impose. 


Quels sont les risques de la Dilatation?
1/ au cours de la dilatation

- de minimes fragments de plaques peuvent se détacher et partir dans la circulation.
 
- l’artère peut se boucher immédiatement sous l’effet de la dilatation – on pose alors tout de suite un stent.
 
Le traitement anti aggrégant prescrit dans les suites d’une dilatation est en prévention de ces phénomènes.
 
- SAIGNEMENT assez rare – on recours immédiatement soit à la pose d’un stent soit à la chirurgie.
 
- ECHEC

2/ dans les suites immédiates d'une dilatation
- SAIGNEMENT au pli de l’aine au niveau du point d’introduction du cathéter. Après une dilatation, une compression prolongée est systématiquement effectuée avant l’autorisation de vous lever.
 
- Réaction d’allergie aux produits de contraste iodés. Si vous avez une allergie déjà connue, vous devez en parler à la consultation préalable à la dilatation – ce qui permet au médecin de prendre toutes les précautions qui s’imposent.

3/ à distance d'une dilatation
- l’artère dilatée peut se rétrécir à nouveau.
Cela survint généralement dans la première année qui suit la dilatation.
 
Le succès de la technique dépend surtout de la correction des facteurs de risque, en particulier, l’arrêt du TABAC.



 Rythme des contrôles après dilatation
Après dilatation avec ou sans pose de stent :
 
- si le stent est posé au niveau de vos coronaires – une consultation cardiologique est nécessaire tous les 6 mois.
 
- Concernant les artères autres que les coronaires, vous devez effectuer un contrôle par échographie doppler au bout d’un mois, puis 3 mois puis 6 mois puis un an puis tous les ans. 



apocalypse.jpg

El Greco - Apocalypse



Voir les commentaires

Exploration écho doppler des vaisseaux du cou

21 Novembre 2007, 00:58am

- Pourquoi demande -t-on cet examen

- Examen à titre PREVENTIF

- Qu'est ce qu'une plaque d'athérome
- Qui risque de développer des plaques d'athérome
- Comment une plaque d'athérome peut conduire à un Accident Vasculaire Cérébral (AVC)
- Autres maladies inflammatoires à risque



- Examen à titre DIAGNOSTIC
- Souffle au cou
- Maux de tête d'apparition brutales
- Bourdonnements d'oreille
- Troubles visuels d'apparition brusque
- Bilan de vertiges
- Bilan de surdité brusque
- Avant toute intervention de chirurgie lourde cardiaque ou vasculaire

Voir les commentaires

Exploration Echo doppler des Vaisseaux du Cou

18 Novembre 2007, 16:19pm

Publié par Docteur Parissa Zandi

cerveau-de-l-homme.jpg

L’exploration ECHO DOPPLER DES VAISSEAUX DU COU -  est un examen peu onéreux par rapport à d’autres types d’imagerie / absolument sans danger / indolore.
C’est un examen de choix en première intention non seulement pour avoir une imagerie mais aussi des précisions sur le flux sanguin des vaisseaux.
 
Cet examen est demandé :
- Soit à titre préventif – pour dépister et surveiller des dépôts de plaques d’athéromes sur les artères.
- Soit à titre diagnostique – devant des signes évocateurs d’un défaut de vascularisation transitoire ou persistant - d’une zone du cerveau ou des organes sensoriels (ouïe, vue le plus souvent).
- Soit à titre de bilan complémentaire.

 La nature des lésions révélées à l’écho doppler peut amener :
- Soit à des investigations plus poussées.
- Soit à instaurer ou modifier le traitement.

Examen demandé à titre Préventif
L’écho doppler des vaisseaux du cou est demandé à titre de dépistage et surveillance de dépôt de plaques d’athérome sur les artères  à destinée du cerveau.


Qu'est ce qu'une plaque d'athérome?
C’est une accumulation de graisses, de sucres, de sang et produits sanguins, de dépôts calcaires et autres minéraux sur  un segment de la paroi de l’artère.
Ces dépôts en s’accumulant insidieusement au fil des années peuvent finir par boucher l’artère.


Qui risque de développer des plaques d'athérome?
-          les DIABETIQUES
-          ceux qui FUMENT
-         les personnes atteintes d’angine DE POITRINE ou ayant fait un INFARCTUS DU MYOCARDE
-         les personnes ayant des PARENTS ayant fait un accident vasculaire cérébral ou un infarctus
-          les OBESES
-          les personnes atteints d’ HYPERTENSION ARTERIELLE
-          les personnes atteints d’excès de cholestérol
 
La détection de plaques d’athérome, leur aspect échographique et leur répercussion sur le flux du sang circulant vers le cerveau donne des indication à la fois sur :
-          le ou les traitements à instaurer en vue de les stabiliser voire de les dissoudre,
-          le rythme de surveillance de leur évolution par examens écho doppler réguliers. 

On effectue l’examen de dépistage chez les personnes à risque avant que des symptômes n’apparaissent.
 
Le dégât à redouter : l’Accident VASCULAIRE Cérébral (AVC) ischémique.


Comment une plaque d'athérome peut elle conduire à un AVC ischémique?
Le détachement et la migration d'un caillot sanguin (provenant du coeur le plus souvent du fait d'une arythmie) ou de bout d'une plaque d'athérome instable, peut conduire à l'obstruction d'une artère en aval plus petite. La zone du cerveau correspondant ne sera plus irriguée.
Certains signaux avant coureurs, tels que les troubles de la vue ou de la parole, maux de tête , vertiges, faiblesse d'un côté du corps, perte de connaissance, même passagers, constituent un véritable signal d'alarme. Ils doivent être signalés en urgence au médecin.


Autres maladies inflammatoires à risque:
Des maladies inflammatoires chroniques: maladies de système (polyarthrite rhumatoïde, maladie de Behçet, maladie de Horton, lupus et syndrome des anticors anti phospholipides, maladie de Takayashu ...) ont un tropisme vasculaire et peuvent être à l'origine d'atteinte des vaisseaux à destinée encéphalique.

Ces pathologies, même si certaines d'entre elles sont rares, sont connues des Médecins Vasculaires.

Examen à titre DIAGNOSTIC
L'examen écho doppelr des vaisseaux du cou peut être demandé à titre diagnostic:

1/ SOUFFLE au cou

2/ MAUX de TETE d'apparition brutale

3/ BOURDONNEMENTS d'OREILLES d'apparition brusque
bzz.jpg
parallèlement à un bilan ORL







4/ Troubles VISULES d'apparition brusque
oeil.jpg
parallèlement à un bilan ophtalmologique








5/ Bilan de VERTIGES
vertige.jpg
parallèlement à un bilan ORL





6/ Bilan de SURDITE brusque
surdit---brusque.jpg
parallèlement à un bilan ORL








7/ Avant toute INTERVENTION DE CHIRURGIE LOURDE CARDIAQUE ou ARTERIELLE


Le traitement IDEAL
est 
la PREVENTION
donc
pensez au DEPISTAGE

Voir les commentaires

VARICES - Traitement par Sclérose

18 Novembre 2007, 10:41am

Publié par Docteur Parissa Zandi

La SLEROSE consiste à injecter directement dans une veine variqueuse un médicament qui va brûler chimiquement ses parois.

Toute sclérothérapie nécessite au préalable une Echographie Doppler avec cartographie précise de l'état de votre circulation veineuse.

Sclérose - possible pour tous?
Non. 
On ne sclérose pas:
- les personnes atteintes de certaines maladies qu'on appelle les maladies de système: lupus, syndrome des anti phospholipides .....
- les personnes ayant eu certains types de cancer,
- une femme enceinte sauf cas particuliers,
- une femme qui allaite.

Après Sclérose - restera-t-il des veines?
On ne sclérose que les veines malades. L'action est local. Le sang enprunte de toute façon des veines saines pour circuler. Le fait de scléroser des veines variqueuse ne gênra en rien la circulation.

Sclérose - Acte purement esthétique?arte-Klimt-allegoria.jpg
Klimt - Allegoria 
Non. La sclérose permet de soulager de sensatins de jambes lourdes, crampes, sensations de jambes enflées, quand celles ci sont liées aux varices et varicosités. C'est une altérnative ou un complément à d'autres techniques de traitement (chirurgie / laser).

Sclérose - Moyen de venir à bout de veines malades?
1/ VARICOSITES: avec le temps d'autres varicosités peuvent apparaitre (disposition ou prédisposition).
2/ VARICES: une veine saphène sclérosée peut se reperméabiliser au bout d'un temps variable d'un individu à un autre (6 mois à plusieurs années). On procède alors à une nouvelle injection de médicament sclérosant.
Une consultation une fois par an avec éventuellement un examen écho doppler est recommandée pour le suivi de l'évolution de cette maladie.

I - Sclérose de VARICOSITES
Boucher
images-44-.jpg- Durée d'une séance: 1/4 d'heure environ.
- Rythme des séances: une à deux séances par mois.
- Nombre d'injections par séance: à déterminer par votre médecin en fonction de la varicose à soigner.
- Vous quitterez le cabinet de votre médecin avec des petits pansements posés sur les endroits sclérosés. Ces pansements sont à retirer dans les heures qui suivent la séance.
- Parfois le port de bas varices (bas de contention) s'impose les jours suivants la séance.
- Des bleus au points d'injection peuvent apparaitre. Ils durent 15 jours à 3 semaines généralement.

Est ce douloureux?
Il s'agit de piqûres ..... ça pique un peu au moment mêm des injections. Tout dépend de la sensibilité de chaque personne. Cela dépend aussi du médicament sclérosant utilisé.
Votre médecin peut vous injecter des anesthésiants durant la séance ou vous demander une crème anesthésiante avant la séance d'injection.

Est ce dangereux?
- le médicament injecté agit localement. pas de risque de sclérose à distance.
- Néanmoisn: dans les jours qui suivent une séance d'injections:
si votre jambe enfle, devient rouge et douloureux: prenez contact avec votre médecin. Une échographie doppler permettra de déterminer s'il s'agit d'une diffusion du produit sclérosant oubien d'une phlébite.

1/ le produit injecté peut diffuser dans une veine profonde et l'irriter - les veines étant reliées entre elles comme les mailles d'un filet - sans que cela soit la "faute" de votre Médecin. Cela peut survenir suite à une séance de sclérose de veines du mollet. Ce phénomène n'est pas fréquent mais peut arriver.
Vous pourrez poursuivre les séances de sclérose une fois l'irritation de la veine profonde guérie.

2/ Assez exceptionnellment, dans les jours qui suivent une séance de sclérose, une phlébite (formation d'un caillot dans une veine) est possible. Cette phlébite généralement permet de découvrir une maladie qu'on ignorait jusque là.

Votre médecin saura vous prescrire les examens nécessaire pour en faire le diagnostic.

Si vous avez fait une phlébite dans les suites d'une séance de sclérose - la possibilité de poursuivre les séances dépendra de la cause de cette phlébite.


II - Sclérose de SAPHENE
L'injection du produit sclérosant se fait sous repérage échographique de la veine à soigner.
- Durée d'une séance: 
20 minutes environ.
- Rythme des séances: une par mois.
- Nombre d'injections par séance: 1 à 3.
- Nombre total de séance par veine saphène: 1 à 3 séances généralement.
- Vousquittez le cabinet de votre médecin avec de petits pansements posés sur le ou les points d'injection. Le plus souvent il s'avère nécessaire de poser un bandage compressif à retirer dans les 48H suivant la séance.
- Le port de bas varices (bas de contention) s'impose les 15 jours suivants la séance.
- Des bleus au points d'injection peuvent apparaitre. Ils durent 15 jours à 3 semaines généralement.

Est ce douloureux?
l'injection NE FAIT PAS MAL DU TOUT.
Dans els 10 jours qui suivent, vous pouvez ressentir une douleur le long du trajet de la saphène sclérosée. N'ayez pas peur. C'est généralement bon signe: le produit fait effet. N'hésitez pas en cas d'inquiétude de reprendre contact avec votre médecin. On prescrit généralement des anti inflammatoires et des antalgiques en cas de survenue de ces effets.
Trois semaines plus tard, votre médecin vérifiera l'efficacité du traitement.
Si le traitement a bien pris - le rythme des contrôles écho doppler pour vérifier la "tenue" de la sclérose est de 1 fois tous les 6 mois idéalement.

Est ce dangereux?
Le médecin qui vous fait l'injection doit maîtriser la technique.


III - Sclérose ou Laser

1/ Varicosités:
Tout type de varicosités ne peut se soigner par laser.
Certains types de varicosités nécessitent au préalable des séances de sclérose avant d'envisager le laser.

2/ Varices:
Tout type de varice ne peut se soigner par laser.
En revanche, après un traitement par laser, des séances de scléroses peuvent s'avérer nécessaire pour le traitement des varicosités résiduelles.

Votre médecin vous indiquera l'indication thérapeutique la mieux adaptée dans votre cas en fonctin de vos varices à vous.
Il n'y a pas deux varices qui se ressemblent ! même chez une même personne...

Médicaments sclérosants 
effets secondaires
Possibles - peu fréquents. Les effets secondaires sont immédiats après injection et ne durent que quelques instants:
- allergie
- sensation de goût métallique dans la bouche
- des troubles visuels passagers
- une baisse de tensation (réaction vagale)

Vous quitterez le cabinet de votre médecin sans crainte de malaise plus tard.

Les notices concernant les produits sclérosants se trouvent en cliquant sur
Aetoxysclérol
Trombovar


Précautions APRES une séance de sclérose
- Ne pas s'exposer au soleil, ne de séances UV dans les 3 semaines suivant l'injection.
- Pas d'application de cire chaude sur les jambes.
- Pas de sauna ni de Hamam ni de bains très chauds
- Il serait plus prudent de ne pas envisager de prendre l'avion dans les 15 jours qui suivent une séance de sclérose de varices.
- en cas de sclérose de saphènes: pas d'activité physique intense dans les 15 jours qui suivent l'injection (pas de marathon, tennis, jogging, squash, équitation ....)
- En revanche: vous pouvez prendre une douche le jour même, aller à la piscine, poursuivre une activité physique normale.

MONROE.jpg
M. Monroe

Voir les commentaires

VARICES des Membres Inférieurs - Généralités

3 Novembre 2007, 01:28am

Publié par Docteur Parissa Zandi

 
VEINE et VARICE


varice-grece.jpgL’OXYGÈNE 
Il faut considérer les vaisseaux de notre organisme comme plomberie de notre édifice.
A lintérieur de ces tuyaux circulent:
- le sang oxygéné : véhiculé par les artères,
- le sang désoxygéné : véhiculé par les veines.
Les veines se rendant aux poumons pour chercher lOxygène.
Une veine variqueuse = veine MALADE : 
elle est dilat
é
e et devient avec le temps de plus en plus tortueuse. 
Le terme Varice s
applique aux VEINES SAPHENES qui sont des veines superficielles. 
Nous avons 4 veines saph
ènes 
:
Grande Saphène (interne):à la face interne de chaque membre, de la cheville à l
aine. 
Petite Saphène (externe) 
: du talon au creux du genou.


Les varicosités sont des petites veines bleutées et / ou des chevelus en araignées ou étoilées rouges violacées. Il peut y en avoir sur les jambes, sur le buste, sur le dos, sur ventre, sur le visage en particulier sur les ailes du nez.
 
Les varices peuvent être visibles :
- Vous pouvez constater des varicosités.
- Les veines saphènes ou leurs ramifications deviennent des varices apparentes avec le temps.
 
Parfois, rien ne se voit. Soyez attentif à votre corps. Si vous avez la sensation au niveau des jambes de:lourdeur, gonflement, crampes, inconfort, généralement amplifiée: en position debout ou assise prolongée, par temps chaud, suite à un voyage en avion, suite à certaines activités physiques. Ces sensations peuvent faire penser à un début de varice. Ces sensations ne sont pas proportionnelles à la taille des varices : il y a des personnes avec des grosses varices saillantes qui nen souffrent absolument pas et dautres qui nont que des varicosités et qui en souffrent
 
Pour en avoir le cœur net consultez au moindre doute de préférence un Médecin Vasculaire (Phlébologue Angiologue) qui examinera vos jambes.
 
 
- Les varicosités ne sont pas dangereuses. Elles peuvent occasionner des gênes.
- Les varices, invisibles au départ, deviennent saillantes si vous ne les soignez pas. Plus vous attendrez, plus elles se dilatent et se tortillent.
 
 
Des complications possibles sont:
1 – Saignements suite à un traumatisme pouvant être spectaculaire.
2 – Eczéma. Cet eczéma guérit si la varice responsable est soignée.
3 – Coloration brunâtre de la peau débutantau dessus des chevilles. Cette tache met un temps considérable à disparaître après le traitement de la varice responsable.
4 - Ulcère de jambe. C’est une conséquence extrême si vous ne traitez pas.
5 – Phlébite (caillot dans une veine) : c’est LA complication nécessitant une consultation Urgente : cordon rouge bleuté, chaud, qui fait mal, entouré le plus souvent d’un halo rosâtre au niveau d’une de vos veines variqueuses. Au moindre doute, consultez sans tarder de préférence un médecin Vasculaire (Angiologue Phlébologue). Il est indispensable de s’assurer que le caillot ne s’est pas étendu dans une veine profonde.
Le risque d’une phlébite si elle s’étend à une veine profonde est l’Embolie Pulmonaire. Un traitement et des précautions sont à prendre EN URGENCE.
 
Vous faites une phlébite sur varices parce que vous avez trop attendu, négligé de traiter vos varices.
  
(Pré) Disposition à développer cette maladie: 
Il n’y a pas d’âge, pas de sexe pour développer des varices.
Un certain nombre de facteurs sont reconnus responsables de l’apparition de varices :
 DINET - femme nue
Si vos parents ont eu des varices, vous risquez d’en développer vous aussi.
Vos enfants ne seront PAS FORCEMENT atteints. Le plus souvent lorsque les enfants sont atteints de cette maladie, les premiers signes apparaissent à la puberté.
Il est recommandé de consulter en cas d’antécédents familiaux afin de déceler une maladie variqueuse dès le jeune âge afin de mettre en route tous les moyens pour éviter les facteurs aggravants.
 
La diminution de la consommation en fibres alimentaires, une alimentation trop riche en graisses ou en sucres rapides, semblent jouer un rôle.
Le surpoids favorise également la survenue de varices.
 
Les métiers qui exigent une station debout prolongée à piétiner, ou une station assise prolongée – en particulier si la température du lieux de travail est chaude en permanence / Les métiers qui exigent de soulever ou de déplacer des charges lourdes … sont à risque de développer des varices.
 
La façon de vous vêtir: les pantalons jeans et cuirs serrés, le port de gaines, des chaussures à hauts talons ou sans talons, les bottes serrées au mollets favorisent l’apparition de varices.
 
Les hormones jouent sur la paroi veineuse (pilules contraceptifs, grossesse, ménopause, traitement hormonal).
 
Que faire? 
- Reconsidérer votre façon de vivre : Vos vêtements, vos chaussures, votre alimentation, les sports que vous pratiquez. Si vous avez un métier à risque, évitez les positions debout prolongées.
 
- Eviter:
* L’application de toute source de chaleur sur les membres inférieurs : (exemple : chauffage aux sol, cire chaude, boue chaude, …) .
* La pratique de certains sports : squash, tennis, jogging sur terrain dur, volley ball, musculation, football, rugby, ski alpin, haltérophilie, …
* La pratique de certaines danses : claquettes, flamenco …
 
- Sports recommandés : marche, marche dans l’eau, aquagym, natation, cyclisme …
 
 
Consultez à chaque étape de votre vie de femme (prise de contraception, grossesse, ménopause, prescription de traitement hormonal substitutif ….) pour faire état de la circulation de vos jambes.

 
Est ce que cela se soigne? 
OUI. En prenant en charge votre maladie variqueuse vous vous soulagerez des inconforts qu’elles entraînent dans la vie de tous les jours, vous préviendrez des complications éventuelles qui sont susceptibles de survenir si vous attendez.
 
 

 

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19