Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Docteur Parissa Zandi - Médecin Vasculaire / attaché à l'hôpital Européen Georges Pompidou de Paris - FRANCE

BIBLIOGRAPHIE - SERVICE de MEDECINE VASCULAIRE HEGP (20/12/2007) - A propos du traitement anti coagulant au long cours d'une maladie thrombo embolique veineuse

16 Janvier 2008

Réunion de bibliographie 
Service de Médecine Vasculaire HEGP 
(20/12/2007)
 

rapporté par : M. le Pr Jean-Noël Fiessinger 
service de Médecine Vasculaire HEGP

Source:  
Annals of Internal Medicine: http://www.annals.org
Ann Intern Med. 2007 ; 147 : 766-774
A propos du traitement anticoagulant au long cours d’une maladie thrombo embolique veineuse.
 
Etude prospective sur
2052 patients
ayant eu une thrombose veineuse profonde (1450 patients), ou une embolie pulmonaire (310 patients), ou les deux (392 patients).
quelqu’en soit l’étiologie de la maladie thrombo embolique
suivis sur une moyenne de 54 mois
tous ayant reçu une moyenne de 6 mois de traitement anti coagulant à dose efficace.
A l’exclusion:
- des patients cancéreux, 
- des patients immobilisés au long cours et 
- les patients atteints d’une hémophilie sévère.
 
Résultats :
Le risque de survenue d’une embolie pulmonaire fatale a été de 0.49% patient / an après arrêt du traitement anti coagulant.
 
Discussion :
Sachant d’après les donnés de la littérature que:
- 4 à 9% des embolies pulmonaires sont mortels
et
- le risque de décès des suites d’une hémorragie sous traitement anti coagulant est de 0.16 à 0.18%
Cet étude mènerait à penser qu’il y a davantage de risque de survenue d’une embolie pulmonaire fatale si le traitement anti coagulant n’est pas poursuivi au long cours que de risque de décès par hémorragie sous anticoagulants au long cours.
 
 
Limites de l’étude :
L’étude n’est pas randomisée.
Dans les études randomisées menées jusqu’à présent, il n’y a pas de bénéfice en terme de mortalité - au maintien d’un traitement anti coagulant au long cours après un premier épisode d’embolie pulmonaire.
 
L’attitude adoptée actuellement est de réserver un traitement anti coagulant au long cours à une seconde épisode d’Embolie Pulmonaire.
 
Avec l’introduction des nouveaux anti thrombotiques anti Xa per os - d’autres études seront effectués à l’avenir pour évaluer les bénéfices / risques.
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :