Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Dr Parissa ZANDI

Qu’est ce qu’une ENGELURE ? 
Klimt - La Dame au Chapeau
Klimt-dame-au-chapeau-copie-1.jpgNotre corps est réglé de façon à maintenir une température interne à 37°C environ.   
Par temps froids – les petits vaisseaux de la surface du corps se « ferment » pour empêcher le refroidissement du sang. Ceci survient surtout pour les zones les plus exposées au froid : les doigts, les orteils, le nez, les pommettes, les oreilles ….   
C’est ainsi que des zones exposées au froid peuvent être atteintes d’engelures par exposition intempestive et prolongée au froid : la peau est violacée, congelée – elle devient insensible.  
Il y a un gonflement de la peau congelée, une démangeaison, une sensation de brûlure – de picotement voire sensation de douleur au retour à une température chaude car « les petits vaisseaux » de surface fermées dans une atmosphère froide, ré chauffées - s’ouvrent à nouveau.
  
  
 
QUI peut être sujet AUX ENGELURES ?
- Les enfants sont un plus grand risque de contracter une engelure parce qu'ils ont tendance à perdre la chaleur de leur peau plus rapidement que les adultes. Ils sont également moins disposés à laisser de coté leur jeu d'hiver pour aller à l'intérieur et se réchauffer.
- les personnes minces, les personnes atteintes de maladie de Raynaud ou d’acrocyanose sont également plus exposées aux engelures.
- Certains médicaments qui ont une action sur la micro circulation peuvent favoriser les engelures : les béta bloquants (par voie orale ou locale (collyres), les dérivés de l’ergot de seigle, vasoconstricteurs (par voie orale ou nasale).
 
 
COMMENT PREVENIR LES RECIDIVES ?
C’est très simple : écouter les conseils des grands-mères qui découlaient de bon sens :
par temps froid :

- se couvrir les mains, pieds, la tête, le nez et les oreilles (gants, chaussettes chaudes, bonnet, chapeau, écharpe …)
- Eviter de porter des chaussures et des vêtements serrés.
- Rentrer souvent pour se réchauffer, consommer des boissons chaudes.

- Si ces mesures ne suffisaient pas, votre médecin pourrait juger utile de vous prescrire un traitement médicamenteux d’Octobre à Mars (classe des Inhibiteurs Calciques). Ces médicaments nécessitent pour certains d’entre eux un examen cardiologique préalable – une prise concomitante d’une contraception efficace – et peuvent avoir en soi des effets secondaires.
 
 
QUE FAIRE EN CAS DE SURVENUE D’ENGELURES ?
LES GESTES A NE PAS FAIRE :
Ne pas faire de massages de la zone gelée. 
Ne pas frotter la peau qui montre des engelures.  
Ne pas utiliser de chaleur ou d’eau chaude car ils endommagent des tissus déjà fragilisés.
Ne pas boire d’alcool ni fumer, car cela amène une vasoconstriction, ce qui empêche le sang de bien circuler et donc empêche le réchauffement.
 
 
LES PREMIERS GESTES : 
S’il s’agit d’un enfant - faites entrer l'enfant à l'intérieur immédiatement.
Enlevez délicatement tous les vêtements humides.
Réchauffer lentement les zones concernées.
Maintenez la région affectée au chaud et au sec, vous pouvez employer votre propre chaleur ou la chaleur du corps de l'enfant pour réchauffer une région de la peau affectée par le froid. Par exemple, si c'est une oreille qui a une engelure, les doigts peuvent être placés sous les aisselles pour les réchauffer et les ramener par la suite sur la section de l'engelure.
Si la blancheur ou la perte de sensibilité persiste après 30 minutes de réchauffement, consulter un médecin.
 
 
TRAITEMENT
Consiste en des soins locaux avec des compresses vaselinées, voire des anti inflammatoires en topiques pour diminuer les phénomènes inflammatoires qui accompagnent les lésions vasculaires.
Les pommades à base d’amidon et de vitamine B ont une action apaisante contre les sensations de démangeaison et de brûlure.
Une médicaments vasodilateurs peuvent être prescrits.
Les engelures disparaissent au bout de quelques semaines.
 
 
 
ATTENTION
Certaines maladies peuvent être source de lésions qui peuvent ressembler à des engelures. Ces lésions surviennent avec des circonstances déclenchantes moins évidentes et persistent durant des mois. N’hésitez pas à consulter votre médecin.