Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Docteur Parissa Zandi - Médecin Vasculaire / attaché à l'hôpital Européen Georges Pompidou de Paris - FRANCE

Articles avec #obesite tag

Rôle des cellules INTESTINALES dans la régulation glycémique

9 Novembre 2015 , Rédigé par Docteur Parissa Zandi Publié dans #diabète, #obésité, #régime, #chirurgie, #bariatique, #APHP, #BICHAT, #INSERM, #surpoids

Rôle des cellules INTESTINALES dans la régulation glycémique

Chaque année l'obésité tue près de 3 millions de personnes dans le monde du fait de ses complications cardio-vasculaires, le diabète type 2 qu'elle engendre sans compter les problèmes d'ordre articulaires qu'elle occasionne affectant directement la qualité de vie.

La chirurgie bariatique est une solution proposée lorsque la santé est menacée. Cette intervention non dénuée de risques vise à réduire l'appétit du patient en réduisant la taille de l'estomac.

Une étude menée par l'INSERM et des médecin l'APHP BICHAT à Paris vient d'être publié dans la revue Gastroenteroly. Cette étude montre que chez les patients opérés - très rapidement avant même la perte de poids - le diabète est nettement amélioré avant même la sortie d'hôpital quelque soit la technique de chirurgie bariatique.

Des expériences de chirurgie bariatique ont été effectués sur des rats obèses montrant que le métabolisme des cellules intestinales change après chirurgie bariatique - mettant en évidence le rôle majeur des cellules intestinales dans la régulation glycémique .

Lire la suite

Epidémie Mondiale d'Obésité (14/12/2007)

29 Mars 2009 Publié dans #Obésité, #épidémie, #mondiale, #actions

Une action concertée nécessaire pour contrer l'épidémie mondiale d'obésité

Une femme, excédant une charge pondérale normale, suit un cours d'aqua-gym

 

L'épidémie d'obésité ne pourra être enrayée sans une action concertée favorisant un accès plus équitable à une alimentation de qualité ainsi qu'à de meilleures conditions de vie et de travail, analyse une équipe internationale dans le British Medical Journal (BMJ) daté de samedi.

L'obésité est un problème global, mais est inégalement répartie selon les pays et à l'intérieur même de chaque pays, soulignent Sharon Friel (University College London, Londres, Grande-Bretagne), Mickey Chopra (Medical Research Council, Le Cap, Afrique du Sud), David Satcher (Morehouse School of Medicine, Atlanta, Etats-Unis).

Agir uniquement pour inciter les individus à manger mieux et à avoir plus d'activité physique, expliquent-ils, passe à côté du "coeur du problème", l'inégale répartition des facteurs favorisant un bon poids pour la santé.

Ils citent les plans d'urbanisme (favorisant ou non les déplacements à pied et l'accès à des espaces où se dépenser), les conditions de travail, les structures commerciales (grandes surfaces ou petits commerçants et marchés locaux)...

Selon les chercheurs, pour être efficace, une stratégie de prévention de l'obésité exige "une action concertée aux niveaux global, national et local", impliquant de multiples secteurs et dont les professionnels de santé seraient le fer de lance.

Pour illustrer les initiatives européennes contre l'obésité, le BMJ décrit le programme Epode (Ensemble prévenons l'obésité des enfants) lancé en janvier 2004 à l'échelon local par dix villes en France. Enseignants, professionnels de santé, parents, associations et commerçants sont invités à participer aux initiatives mises en place dans les écoles : établir des menus santé, découvrir les fruits et légumes, jouer à chat perché, prendre le "bus pédestre" c'est-à-dire aller à l'école à pied encadré par des adultes.

L'initiative Epode s'est étendue à 113 autres villes françaises (concernant plus d'un million de personnes) et a fait des émules en Belgique et en Espagne.


AFP - vendredi 14 décembre 2007, 12h43 -msn actualités

Lire la suite