Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Docteur Parissa Zandi - Médecin Vasculaire / attaché à l'hôpital Européen Georges Pompidou de Paris - FRANCE

Articles avec #oms tag

CORONA VIRUS craintes

7 Mars 2020 , Rédigé par Docteur Parissa Zandi Publié dans #coronavirus, #covid19, #immunité, #masque, #hygiène, #sécurité, #alimention, #recommandation, #OMS, #prévention, #maladie

 Bonjour,

Je voudrais écrire ici toute mon inquiétude par rapport à la propagation de l’infection par le Corona Virus en France.

J’ai une activité mixte libérale et à l’hopital publique et en tant que professionnel de la santé je me sens en désarrois:

  • Sur les chaines de télévision et aussi sur les réseaux sociaux nous sommes témoins de l’ampleur de cette contamination en Chine d’abord. Les images de l’ampleur des mesures prises : isolement, vie économique et sociale en quasi arrêt, des hôpitaux dépassés, des personnes mortes gisant dans les rues  et sur des brancards dans les hôpitaux en attente qu’on vienne déplacer…. La rigueur de la surveillance des déplacements de personnes dans un pays doté de caméra de surveillance et de traçabilité des personnes, et toutes les mesures d’hygiène à appliquer transmises aux populations…. Les images ne me rassurent pas car à Paris la vie continue comme si de rien n'était.
  • L'Iran, mon pays natal, est le second pays atteint par l’ampleur de la contamination, car les autorités avaient poursuivi les échanges avec la Chine et avaient minimisé l’épidémie de WUHAN. La source des contamination a été des travailleurs chinois qui collaborent à l’élaboration d’une ligne de chemin de fer en Iran et des pèlerins chinois en visite de la ville sainte de Quom en Iran, puis des religieux contaminés  partis de Quom au bord de la mer Caspienne …..
  • Je regarde chaque jour sur les réseaux sociaux, les messages de mes confrères médecins iraniens. Je suis effrayée de voir les mesures prises en Chine et en Iran par les autorités, les témoignages des gens du peuple dans ces deux pays et leurs messages de solidarité, de communion et de transmissions des gestes adaptés et la légèreté dans laquelle nous vivons ici à Paris où l’épidémie est estimée en phase 3 uniquement et seulement dans 15 jours en clair après les élections municipales. On n’a pas jugé nécessaire d’annuler un match de foot et on a permis à 3000 supporters italiens de venir pour ce match en France alors même qu'au moment où le match fut maintenu l’Italie se trouvait sous l’explosion de cas avérés. La ministre de la santé abandonne son poste dans des circonstances pareilles alors même que le système de santé était déjà en pleine crise avant même l’arrivé de cette épidémie pour poser sa candidature pour devenir peut être Maire de Paris où elle serait peut être plus utile que Ministre de la Santé….. A la télévision on nous montre soit disant pour nous rassurer des ambulanciers mis à contribution, aller en costume de cosmonautes avec masque lunettes gants chez une personne âgée qui aurait de la fièvre depuis quelques jours pour appeler de chez elle le SAMU et finalement entendre que son état lui permet de rester chez elle et de rester en contact avec son médecin traitant…..
  • Ce soir j'entends que l'Italie met en quarantaine toute la Lombardie et d'autres villes dont Venise et muscle son arsenal devant cette épidémie. 
  • Des amis, médecins et non médecins, certains restent sereins et disent tout cela politico économique pour occuper les peuples. Ils disent que c’est juste une grippe rien de plus qui ne devrait inquiéter que les personnes dont la santé serait des plus fragiles. Ces personnes continuent à serrer des mains, embrasser…. Et continuent leur vie comme si de rien n’était.
  • Pendant ce temps, comme des milliers de franciliens, j’utilise pour mes déplacements les transports publiques, sans masque ni gants étanches. Je vais travailler dans ma tenue habituelle. Des habitudes ont changé cependant pour moi: je suis circonspecte à l’extérieure pour détecter les potentiels enrhumés, grippés voire plus (atteints potentiellement de corona) sans masques - pour m’en éloigner de plus d’un mètre et si je le peux, dans le métro c'est loin d'être évident - je ne serre plus la main, n’embrasse plus, ne vais plus consommer un verre ou un repas à l’extérieure, ni à la cafétéria de l'hôpital (où je rentre et sors par la petite porte pour croiser le moins de monde possible) ne vais plus au cinéma spectacle et tout endroit de rassemblement de plus de 20 personnes, vais faire mes courses en dehors des horaires de pointe et prends des mesures drastiques d’hygiène (je vous expliquerais plus loin de quelle manière), et je ne projète aucun déplacement si ce n'est nécessaire ni ne prévois aucun voyage. Par rapport à la tenue des ambulanciers que j’ai vu à la télé, je suis comme tout le monde - avec des habits de ville. Je rentre chez moi avec mon manteau mes chaussures tout le textile habituel. Et même si j’enlève mes chaussures et que je me change en rentrant chez moi chaque jour, je n’ai pas de SAS pour me décontaminer en rentrant ni chez moi ni à mon cabinet ni cela n’existe à l’hopital. J’ai comme tout le monde du gel hydro alcoolique et deux boites de masque distribuée généreusement aux médecins pour que je distribue autour de moi aux personnes que je "suspecterais" malade???? parce que le message transmis est que les masques c’est pour ceux qui sont malades.
  • J’ai appris cette semaine que le corona virus aurait muté et que la forme mutante serait bien moins virulente que la forme initiale. Ce qui serait une bonne nouvelle. Cette nouvelle initialement rassurante publiée par les chinois serait réfutée d'après l'article que je viens de lire ici sur virological.org sorti le 05 mars 2020. 

Bref, j’avoue - je me sens perdue. J’aurais aimé que les médias mettent l’accent davantage sur des mesures utiles dans ces circonstances graves.

Heureux ceux qui n’y croient pas à la gravité de ce virus, ceux qui n'y pensent pas.

Bref, j’ai eu un besoin de partager ici mes craintes. Vivons l’instant présent et je vais vous énumérer les mesures qui me semblent utiles et accessibles étant donné les circonstances:

  • Si vous êtes enrhumé, les signes qui devraient vous inquiéter seraient: une forte fièvre, des sueurs, une toux et des difficultés respiratoires. Soyez bien attentifs à votre corps. Au moindre doute NE SORTEZ PAS de chez vous - appelez le 15 ou le numéro vert 0800 130 000 disponible 7 jours sur 7 et 24H sur 24 - on vous prendra en charge pour évaluer vos risques et vous orienter. N’allez ni aux urgences, ni chez votre médecin traitant ni ne le faites venir chez vous s’il vous plait. Ne reprenez pas votre vie habituelle sans avoir l’assurance par un professionnel de santé par téléphone que vous n’êtes pas dangereux ni pour vous même ni pour les autres - en particulier les personnes âgées, les personnes ayant des soucis de santé chroniques. La gestion de cette crise dépend de l'attitude responsable de tout un chacun.
  • La transmission de ce virus se ferait par les postillons. Donc rentrerait par les voies respiratoires si une personne contaminée postillonne ou éternue à votre proximité de moins de 1m SANS porter un masque ou bien que vous touchez sa main contaminée ou un objet qu’elle aurait touché. 
  • C’est pour cela qu’on vous demande de ne plus serrer les main ni embrasser pour le moment, de vous laver les mains régulièrement idéalement avec de l’eau et du savon ou avec une solution hydro alcoolique. De porter un masque en présence d'autres personnes si vous avez un syndrome grippal dans l'attente d'un avis médical AU TELEPHONE d'abord.
  • Evitez les voyages non nécessaires, les lieux de rassemblements confinés. Si vous avez une maladie chronique (des maladies respiratoires, cardio vasculaires, maladies du sang ...) vous êtes plus à risque de maladies infectieuses, prenez un avis auprès des médecins qui vous suivent habituellement pour connaitre l'attitude le plus adapté à votre état de santé. Pensez également de protéger les autres (personnes âgées souvent atteints de maladies chroniques, les femmes enceintes) ce n'est pas un service que d'aller leur rendre visite si vous même êtes en contact avec beaucoup de monde et potentiellement vecteur de ce virus. 
  • Pensez à fortifier votre immunité: une bonne nuit de sommeil, de l’activité physique régulière, et une alimentation équilibrée. Les aliments recommandées actuellement pour leurs vertues sur l’immunité et les infections sont les choux, brocolis, fruits secs, condiments tels que poivre, piment, gingembre, cannelle, ail, citron vert, thé vert. Privilégiez les repas chauds car la chaleur au dessus de 30 degré tuerait le virus: donc faite vous des repas cuits évitez les crudités. Consommez des boissons chaudes : thé, café, infusions - évitez les boissons froides. Evitez les aliments tel que le lait, les yaourts, les agrumes sauf citrons et mandarines. Faites vous des cures de Vitamine C.
  • Lavez vos vêtements  à 30 degré et plus, si vous avez un sèche linge utilisez le.
  • Pensez à désinfecter avec une solution hydro alcoolique en rentrant chez vous ou au bureau: vos clés, les cartes (bancaire, navigo, ….), le téléphone portable, le clavier de l’ordinateur, vos stylos, le porte monnaie, vos poignées de sacs.

Le corona virus est encore mal connu, et nos craintes viennent surtout de l'inconnu / il semble qu'il:

* ne traverserait pas la barrière cutanée et ne resterait sur la peau que 10 minutes et sur les surface que quelques heures:

Donc si vous n’avez pas de gants, ne portez pas votre main à votre bouche, à vos yeux et à votre nez. Lavez vous fréquemment les mains.

* resterait sur les textile de 6 à 12H / sur les métaux 12 à 20 H à 20 jours.

* résisterait à -60 degré et mourait au delà de 30 degrés.

Donc faite votre vaisselle et lavez votre linge à plus de 30 degrés.

Faites vous des lavages de nez au sérum physiologique et lors de vos douches à peau chaude. Prenez une douche chaude en rentrant chez vous. Aérez régulièrement vos lieu de vie et de travaille.

Ne rentrez pas chez vos avec vos chaussures. Portez des chaussures d’intérieure.

Changez de vêtements quand vous rentrez chez vous.

Il semblerait que n’importe quel masque en tissu pourrait convenir à condition qu’il ne soit pas mouillé. Donc dans les transports communs protégez vos narines avec votre écharpe au minimum.

 

En Iran, plusieurs villes sont en isolement. Les écoles, universités sont fermés pour une durée indéterminée et les gens sont priés d'éviter les sorties non indispensables et les rassemblements. Sur les médias, les professionnels de santé expliquent à la population par des vidéo comment désinfecter chez eux: jusqu'à expliquer de ne pas entrer avec le sac de course, de désinfecter chaque produit acheté avec la solution hydro alcoolique avant de le ranger chez soi et de cuire le aliments avant de les mettre au frigo, comment préparer soi même sa solution hydro alcoolique ...... de jeter les emballages dans une poubelle extérieure. Enfin des mesures drastiques incroyables. Ici on n'en est pas là au jour d'aujourd'hui.

 

Cette crise va peut être nous permettre de prendre du recul et penser à l'essence de nos vies. Apprécier toutes les petites choses de notre quotidien qu'on pourrait savourer en vivant l'instant présent, être attentif à soi mais aussi aux autres et à la nature. On voit bien qu'un tout petit virus met le monde à genou. Les officines ont maintenant la possibilité de préparer leur propre solution hydro alcoolique, c'est très bien je trouve qu'on commence à leur permette d'exercer leur métier comme cela a été durant des siècle auparavant en espérant qu'on en leur donne les moyens.... Il a du positif aussi dans cette crise sanitaire car elle changera peut être durablement notre façon de vivre à l'avenir.

 

Gardez le moral c'est important car le stress est en soi un déclencheur de beaucoup de soucis de santé. Pensons surtout à ce que nous pouvons gérer comme respecter les règles élémentaires d'hygiène et de bon sens ainsi qu'un sens de responsabilité vis à vis de soi et des autres et laissons faire la providence pour le reste.

 

Voici un lien avec des réponses aux  questions fréquentes concernant le corona virus sur le site de l'Organisation Mondiale de la Santé.

Lire la suite