Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Docteur Parissa Zandi

Deux pensées en cette fin d’année 2007
 
INTERNET
Cette magie de la technologie au service de la communication.
 
Révolu le temps des connaissances restreintes à des groupes limités de personnes. Ceux des grandes métropoles, ayant des bibliothèques à leur disposition. Terminé la protections des systèmes à vases clos ou fonctionnant au système des chaises musicales….
 
Du moins, c’est un discours qu’on peut tenir dans les grandes villes modernes et dans un pays supposé libre. Il reste encore sur cette planète des êtres humains avides de savoir qui n’ont pas accès à la connaissance du fait de barrières politiques ou faute de moyens ou des deux.
 
Je pense que pour nous privilégiés des temps modernes, il est de notre devoir de partager notre savoir en exploitant tout ce que la technologie d’aujourd’hui met à notre disposition en particulier dans le domaine de la communication.
 
Les citadins des villes modernes se renseignent, veulent savoir – le médecin n’est plus l’être tout puissant, le seul à détenir la connaissance et imposer son choix d’investigations ou de traitement. Les patients ont le droit à l’explication et le droit de choisir en connaissance de cause….
 
La technologie a évolué, nos sociétés ont évoluées et la médecine d’aujourd’hui s’adapte à ces évolutions parallèles en s’ouvrant à la communication. Une communication non seulement avec le grand publique mais aussi entre services hospitaliers et médecins de villes pour une meilleure coordination dans le parcours de soins de nos patients.
 
 
LA SANTE
Ce don merveilleux si précieux, qui est le seul – l’unique souhaité quand notre corps ou notre esprit souffrent du fait d’une maladie, d’un handicap, ou d’un drame.
Une pensée à tous les enfants malades du monde entiers – à leurs parents.
 
Nous français sommes des privilégiés. Nos facultés de médecines offrent un enseignement de qualité. Nos aînés transmettent tout leur savoir faire et leur expérience aux générations de futurs médecins et un système de santé qui permet de porter secours et soin de qualité à toute personne qui en nécessiterait avec des services de pointe à la disposition de tous.
 
Il y a des endroits dans le monde ou les organes se vendent et se trafiquent.
Il y a des endroits au monde où les médicaments se négocient sur des trottoirs aux coins des rues souvent même dénués de tout emballage, enveloppés dans du papier plié.
Il y a des endroits au monde où des paysage d’êtres malades n’émeut plus tant il n’est pas exceptionnel.
Il y a des endroits au monde où des parents feraient tout pour obtenir un avis à distance pour un diagnostic de ce dont souffre leur enfant car les structures médicaux sur place n’ont pas les moyens ou pas la connaissance pour savoir.
Il y a des endroits au monde où même en ayant un diagnostic, il n’y a pas de moyen pour soigner – pas de possibilité pour traiter.
 
Juste un appel à la conscience collective vers ce qui va bien concernant le domaine de la santé en France. Juste un mot pour remercier tout ceux qui consacrent une grande partie de leur vie au service des souffrants. Juste trois mots pour remercier tous ceux qui partagent leur savoir avec humanité et humilité.

Bonne et heureuse fin d'année ....
(cliquez!)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :