Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Docteur Parissa Zandi

Des obèses contrôlent mieux leur diabète grâce à un anneau gastrique

Une femme marche le 29 août 2007 à Washington

 

"Des obèses diabétiques paraissent avoir de meilleures chances de guérir en perdant du poids grâce à la pose d'un anneau gastrique plutôt que par des moyens conventionnels, selon une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) daté de mercredi.

Les changements de mode de vie et les traitements médicamenteux ne donnent jusqu'à présent que des résultats modestes pour maigrir, surtout chez les personnes souffrant de diabète, selon les auteurs de cette recherche.

En revanche les pertes de poids obtenues par ces mêmes patients grâce à la chirurgie bariatrique sont plus importantes et durables ce qui leur permet de mieux contrôler, voire d'obtenir des rémissions de leur diabète, explique le Dr John Dixon de l'Université Monash à Melbourne en Australie, principal auteur de ces travaux.

Il a conduit un essai clinique pendant deux ans avec 60 obèses souffrant de diabète de type 2 dont l'indice de masse corporelle (poids divisé par le carré de la taille) se situe entre 30 et 40.

Ces chercheurs ont comparé les résultats du traitement du diabète de ceux ayant subi une intervention (30) pour se faire poser un anneau gastrique et à ceux d'un groupe témoin. Ce groupe (30) a seulement suivi un traitement conventionnel contre le diabète et pour perdre du poids: faire plus d'exercice et changer son régime alimentaire.

L'étude montre qu'après deux ans 43% (soit 26) de tous les participants ont eu une rémission de leur diabète, dont 22 sur 30 (73%) avait subi une chirurgie bariatrique. Quatre sur 30 (13%) avaient seulement suivi une thérapie conventionnelle.

Ceci représente un taux de rémission de 76% chez les obèses du groupe ayant eu une intervention chirurgicale et de 15% pour le groupe témoin traité par des thérapies conventionnelles.

L'obésité et le diabète adulte seront probablement les deux plus grands défis de santé publique des prochaines décennies et ces deux problèmes sont souvent étroitement liés, soulignent les auteurs de cette recherche.

Le contrôle du poids est probablement la plus importante composante du traitement du diabète adulte. De récentes études ont montré qu'une amélioration du taux de glucose dans le sang est directement lié à une perte de poids."

AFP - mercredi 23 janvier 2008, 17h41 - msn Actualités
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :