Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Docteur Parissa Zandi - Médecin Vasculaire / attaché à l'hôpital Européen Georges Pompidou de Paris - FRANCE

Hypercholestérolémie - recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) actualisées

23 Octobre 2017 , Rédigé par Docteur Parissa Zandi Publié dans #santé, #hypercholestérolémie, #dyslipidémie, #prévention, #statines, #mode de vie

1. L'HAS recommande d'abord de fonder la prise en charge sur l'évaluation des risques cardio vasculaires: 4 niveaux de risque de faible à très élevé auxquels sont associés des tau cibles de LDL cholestérol (mauvais cholestérol) à ne pas dépasser.

 

Évaluation chez l'Homme de plus de 40 ans et ce jusqu'à 80 ans  et les femmes à partir de 50 ans ou ménopausées jusqu'à 80 ans , lors de la prescription d'ne contraception hormonae oestro progestative.

 

2. Risques modéré et faible: prescription de modification des habitudes de vie - pas de médication. A ré évaluer 3 mois et 6 mois plus tard.

Objectif LDL cholestérol <1.9 g/l pour risques faibles et 1.3 g/l pour risques modérés.

 

3. Risques élevé et très élevé: + STATINES ( SIMvastatine ou ATORvastatine) en première intention en complément des modifications des modes de vie.

Objectif LDL < 1 g/l pour risques élevé et < 0.70 g/l pour les risques très élevés.

 

4. Si objectif non atteint avec dose max de statines: association à EZETIMIDE ou en dernier lieu cholestiramine.

 

5. En cas de dysmipidémie mixte(triglycérides) association d'une prescription de fibrates.

 

Lire la suite

Bénéfice du dépistage d'un triple dépistage

23 Octobre 2017 , Rédigé par Docteur Parissa Zandi Publié dans #santé, #hypertension artérielle, #artériopathie, #anévrysme, #aorte, #prévention, #seniors

Article paru dans EGORA n°151

Article paru dans EGORA n°151

article paru dans EGORA

Concernant le dépistage de l'hypertension artérielle, des artériopathies des membres inférieurs et de l'anévrysme de l'aorte abdominale entraîne une baisse de 7% de la mortalité chez les hommes de 65 à 74 ans.

Résultats d'une étude danoise - essai randomisé présenté lors du dernier Congrès de la Société Européenne de Cardiologie organisée à Barcelone du 26 au 30 août 2017:

suivi moyen de 4.4 ans

28074 hommes ayant été dépisté contre 25078 non dépistés.

 

 

Il faut juste préciser qu'en France l'accent est sur la PREVENTION des maladies cardio vasculaires. Au Danemark cette notion n'est pas de pratique courante ......

 

Lire la suite