Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Docteur Parissa Zandi - Médecin Vasculaire / attaché à l'hôpital Européen Georges Pompidou de Paris - FRANCE

Réeducation dans les suites d'un AVC - ouverture d'un service spécialisé à l'Hôpital Rotchild à Paris

25 Mars 2010 , Rédigé par Docteur Parissa Zandi Publié dans #Liens utiles

Le nouveau Rothschild ouvre bientôt ses portes

"La construction du nouveau Rothschild s’achèvera bientôt et le nouveau bâtiment accueillera ses premiers malades en juin 2010.

Enjeu fort de la recomposition du paysage hospitalier que conduit l’AP-HP depuis plusieurs années pour mieux répondre aux attentes de la population d’Ile de France, cette opération de reconversion vise à faire de Rothschild un hôpital de proximité de l’Est parisien et un hôpital de référence pour le handicap, les besoins du grand âge et l’odontologie dans un cadre architectural et technique innovant.

Le nouveau Rothschild offrira une palette complète de soins de rééducation et de gériatrie avec 310 lits (278 lits de SSR et 32 lits de gériatrie aiguë), 20 places de jour et 55 fauteuils dentaires.

Un hôpital de proximité pour l’Est parisien

L’hôpital Rothschild proposera une prise en charge en rééducation et en gériatrie adaptée aux habitants des arrondissements de l’Est parisien qui, faute de places intra-muros, étaient jusque-là le plus souvent hospitalisés loin de leur domicile et de leurs proches. Il travaillera en étroite collaboration avec les autres hôpitaux du groupe , Saint Antoine et Tenon.

Transféré de la rue Garancière (Paris 6ème), le centre d’odontologie du nouveau Rothschild offrira des soins dentaires pour tous les âges de la vie : urgences odontologiques de l’enfant et de l’adolescent, chirurgie buccale ambulatoire et de réhabilitation orale pour les patients externes et pour les hospitalisés.

Un hôpital de référence

Dans le domaine des soins de rééducation, Rothschild sera un établissement de recours à vocation régionale et nationale, en particulier dans le domaine neuro-orthopédique : pathologies des os et articulations et de la moelle épinière (sclérose en plaques, paraplégies, syndromes de la queue de cheval et pathologies nerveuses et musculaires de l’adulte), avec une expertise spécifique dans l’évaluation et la rééducation des troubles de la marche et de l’équilibre et pour les suites d’AVC (Accident Vasculaire Cérébral).

En gériatrie, il développera la prise en charge des patients âgés polypathologiques et ouvrira des unités spécialisées dans les troubles cognitivo-comportementaux (maladies d’Alzheimer et troubles apparentés) et l’oncogériatrie.

Tous les métiers médicaux et paramédicaux de la rééducation et de la gériatrie coopéreront dans une approche interdisciplinaire autour du patient : médecins gériatres et spécialistes, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, psychomotriciens, ergothérapeutes, diététiciens, orthophonistes, pédicures, podologues, assistantes sociales, psychologues… seront réunis pour développer des prises en charge globales, en collaboration étroite avec la ville et tous les partenaires du maintien à domicile.

Lieu de formation initiale et continue universitaire à rayonnement national, le service d’odontologie conjuguera activités de proximité et activités de recherche et de traitement de pointe concernant les pathologies dentaires les plus lourdes et complexes.

Un cadre architectural et technique innovant

Le bâtiment du nouveau Rothschild sera exemplaire en termes d’ergonomie, d’accessibilité et d’éclairement naturel. Adapté au handicap dans ses moindres détails, il mettra à disposition des patients et des professionnels de santé des locaux et des d’équipements modernes et spécialisés : plateau technique de rééducation centralisé avec toutes les nouvelles technologies, complété par des salles de rééducation de proximité au niveau des secteurs d’hospitalisation, espace de balnéothérapie, aire d’essai de fauteuils roulants et parcours de déplacement, jardin, salle de sport …Ne comptant que des chambres individuelles, le nouveau Rothschild favorisera l’autonomie du patient handicapé : domotique, accès au réseau informatique, salles de bains munies de baignoires à hydro-sons … Patios, jardins et nombreux lieux de vie et de convivialité en feront un cadre de vie et de travail très agréable.

De nouveaux recrutements vont permettre de compléter, dans tous les métiers, les effectifs professionnels déjà présents pour accompagner l’ouverture progressive, à partir de juin 2010, de ce nouveau bâtiment."

Source: Magazine de l'APHP

Lire la suite

Hopital LARIBOISIERE - centre de référence pour les Maladies Vasculaires rares du cerveau et de l'Oeil

25 Mars 2010 , Rédigé par Docteur Parissa Zandi Publié dans #Liens utiles

"A l’occasion de la semaine du cerveau du 15 au 21 mars 2010, l’AP-HP présente l’un de ses hôpitaux phares en matière de neurologie et plus particulièrement le Centre de Référence pour les Maladies Vasculaires Rares du Cerveau et de l’Oeil (CERVCO) de l’hôpital Lariboisière (AP-HP).

Labellisé en 2005 par le Ministère de la Santé et coordonné par le Professeur Hugues Chabriat, ce centre réunit les services de l’hôpital spécialisés dans la prise en charge des pathologies vasculaires rares de la rétine, du cerveau ou de la moelle épinière (neurologie, ophtalmologie, génétique moléculaire, neuroradiologie, neurochirurgie, anatomopathologie, et le centre d’urgence céphalées).

Si les missions du centre sont multiples, la préoccupation de ces équipes pluridisciplinaires est avant tout d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de diverses affections vasculaires rares familiales ou sporadiques du système nerveux central et de la rétine.

Les pathologies prises en charge par le CERVCO

Les pathologies suivies par le CERVCO répondent aux critères de maladies rares (moins de une personne sur 2000 concernées dans la population) ; pour plusieurs d’entre elles, l’épidémiologie reste actuellement très imprécise et parfois limitée à la découverte de quelques familles en France. Il s’agit d’affections vasculaires parfois graves pouvant compromettre les capacités fonctionnelles ou l’autonomie des patients.

Certaines de ces affections sont responsables de lésions limitées au cerveau (ex : CADASIL responsable de petits infarctus ou maladie de Moya-Moya à l’origine d’infarctus ou d’hémorragies cérébrales). D’autres maladies touchent principalement la rétine comme la maladie de Coats. Il existe aussi des maladies familiales qui peuvent être responsables d’une atteinte cérébrale et de lésions de la rétine comme la maladie du collagène de type IV qui fragilise les vaisseaux.

Le diagnostic de ces affections est parfois possible grâce à l’imagerie ou à la génétique, de nombreuses années avant l’apparition tardive des premiers symptômes neurologiques ou visuels, ce qui peut être à l’origine de difficultés de prise en charge très spécifiques au plan médical et/ou psychologique.

Un site d’information dédié : www.cervco.fr

Le centre a ouvert un site internet dédié aux professionnels de santé - médecins et non médecins – et patients.

Ce support d’information contribue à améliorer la prise en charge en relation avec l’ensemble des cliniciens et en coordination avec les associations de familles concernées. Des informations utiles aux malades, à leurs familles, aux médecins et soignants prenant en charge ces pathologies y sont disponibles. Enfin, il participe à améliorer les connaissances des mécanismes et des traitements de ces affections grâce aux recherches développées au sein et en dehors du centre.

Vous trouverez toutes les informations concernant le centre de référence et les pathologies concernées sur www.cervco.fr. Les détails pratiques et les feuilles de consentement pour réaliser les tests génétiques éventuels sont disponibles sur ce site."

Source: Magazine de l'APHP

Lire la suite