Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Docteur Parissa Zandi

"A l’hôpital européen Georges-Pompidou (AP-HP), une structure originale et unique en France est dédiée à la prise en charge 24h/24 des urgences aortiques. Baptisée SOS Aorte, elle répond au besoin des SAMU et des services d’accueil des urgences de référer le plus rapidement possible ces urgences vitales.

 

L’aorte est le plus gros et le principal vaisseau du corps. Partant du coeur, il distribut le sang oxygéné à l'ensemble des tissus de l'organisme - à l'exception des poumons.

 

Les urgences aortiques regroupent une famille de pathologies de l’aorte qui représentent une urgence médico-chirurgicale absolue. Chaque année, environ 10 000 personnes sont victimes d’accidents très graves de l’aorte : rupture d’anévrisme, rupture aortique, aorte bouchée à l’origine de l’infarctus… Ces pathologies touchent souvent  une population relativement jeune et active, entre 50 et 60 ans.

 

 

C’est pour prendre en charge le mieux possible ces urgences vitales* que le programme SOS Aorte a été mis en place à l’HEGP il y a 3 ans. La prise en charge, pluridisciplinaire, est assurée par une équipe de chirurgiens cardiaques, vasculaires et endovasculaires habitués à travailler ensemble, avec l’appui d’une réanimation spécialisée cardiovasculaire et d’un plateau technique de radiologie interventionnelle sur site.

 

 

Avec SOS Aorte, les équipes se sont organisées pour être en mesure d’accueillir, 24h sur 24, les urgences aortiques, quelque soit la pathologie ou leur provenance. Pour ce faire, un numéro d’appel unique a été mis en place pour les hôpitaux et services de secours susceptibles d’adresser des patients. Au bout du fil, un médecin anesthésiste senior, capable après échange avec l’équipe chirurgicale, de prendre en quelques instants la décision d’admettre ou non le patient au sein de l’unité. Une équipe de chirurgie se prépare alors et confirme, le plus rapidement possible, le diagnostic suspecté du patient admis. Il est ensuite emmené, sans perte de temps, au bloc opératoire.

Depuis sa création en 2009, 287 patients ont été accueillis, contre 174 les trois années précédant la mise en place du dispositif, prouvant ainsi l’efficacité d’une prise en charge coordonnée et organisée. L’année 2012 connaît une augmentation soutenue du nombre de patients dirigés vers SOS Aorte."

 

Source: Web magazine de l'APHP (http://lewebzine.aphp.fr/sos-aorte-a-lhegp/)