Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Docteur Parissa Zandi - Médecin Vasculaire / attaché à l'hôpital Européen Georges Pompidou de Paris - FRANCE

Articles avec #laser tag

COMMUNIQUE ce jour du syndicat des Médecins Vasculaires

16 Mars 2020 , Rédigé par Docteur Parissa Zandi Publié dans #corona virus,, #covid 19, #consultations, #rendez vous, #examen médical, #Echographie Doppler, #sclérothérapie, #laser, #prévention, #Urgences

COVID 19 : Comment adapter, à ce jour, nos pratiques et notre activité ?

Chers collègues et amis,

Chacun est libre de son attitude dans ces circonstances inédites et totalement exceptionnelles. Cependant nous devons avoir 2 choses essentielles à l'esprit :

  • Nous protéger, nous et nos collaborateurs, pour limiter notre risque d'être malade et de rapporter des virus à la maison ou à nos contacts à l'extérieur.
  • Impérativement protéger nos patients, pour eux-mêmes et pour éviter qu'ils ramènent des virus de nos cabinets et deviennent autant de réservoirs potentiellement contaminants. C'est le but des mesures gouvernementales drastiques prises depuis samedi.

Pour cela, outre les mesures d'hygiène du cabinet et les mesures de protection individuelle, nous devons veiller à ce qu'un minimum de patients se croisent dans le cabinet et surtout se côtoient en salle d'attente.

POUR LES RENDEZ-VOUS :

  • Annuler tous les rendez-vous non urgents ou indispensables ;
  • Annuler  les actes de sclérothérapie.
  • Annuler les examens vasculaires de suivi systématique ou qui ne sont pas en rapport avec l'aggravation d'une pathologie, surtout si patient âgé ou fragile.
  • Accepter les urgences (TVP, TVS, AVC, ischémies distales, etc…) mais avec une bonne gestion des horaires afin d'éviter les attentes et les embouteillages en salle d'attente.
  • Assurer une écoute téléphonique normale avec réponses aux questions et gestion des angoisses.
  • Dissuader les patients d'aller consulter inutilement aux urgences de l'hôpital ou d'appeler le 15.
  • Isoler un patient enrhumé ou qui aurait une toux sèche. Et l'équiper d'un masque chirurgical.
     

POUR LES MESURES D'HYGIENE :

  • Le masque chirurgical sert surtout à protéger les autres si l'on est éventuellement contagieux. Mais il protège aussi dans une certaine mesure des virus venus de l'extérieur. Donc pour le médecin le mettre systématiquement. De plus cela rassure les patients.
  • Fournir aussi un masque chirurgical à la secrétaire ainsi qu'aux patients fragiles.
  • Le masque doit être gardé tout au plus 3 heures, puis être changé.
  • Ne pas l'enlever puis le remettre, ni le toucher avec les mains en cours de consultation.
  • Lorsqu'on enlève le masque, le jeter immédiatement dans une poubelle dédiée et réaliser immédiatement une friction hydro alcoolique sur les mains, le visage, puis à nouveau les mains.
  • Désinfecter (comme toujours !) les sondes d'écho et doppler après chaque utilisation.
  • Désinfecter impérativement plusieurs fois par jour les poignées de porte, les tables d'examen, le stéthoscope et tout objet touché par les patients (robinets, sanitaires). Supprimer les revues.
  • Attention, l'alcool et la SHA ne fonctionnent pas sur ces surfaces. Utiliser impérativement une solution d'Eau de Javel à 0.1% (soit un berlingot de 250 ml à 4.8% dilué dans 10 litres d'eau). Cela est efficace immédiatement sur tous germes, spores, virus, et de plus ne coûte rien.
  • Fournir un masque chirurgical à tout patient suspect (toux, expectoration, rhinorrhée, fièvre) et lui prendre sa température frontale avec un appareil sans contact (Thermoflash ou autre)
  • Les masques FFP2 servent à filtrer les virus extérieurs et donc à protéger le soignant, mais nous n'en avons pas…
  • Changer de blouse après chaque demi-journée ou utiliser une sur blouse jetable.
  • Pas de contact aérien direct avec des vêtements qui retournent à la maison.
     

Pour les infos (sérieuses) sur votre région, consultez le site de l'ARS et les messages de votre URPS.

Pour les hospitaliers, suivez les consignes des commissions médicales d’établissement

Bon courage à tous et avec nos amicales salutations.

 

Christine JURUS

Présidente de la SFMV

 

ATTENTION, CE COMMUNIQUÉ ET LES INFORMATIONS QU'IL CONTIENT SONT SUCCEPTIBLES D'ÉVOLUER EN FONCTION DE L'ACTUALITÉ NATIONALE.

Lire la suite

Laser VASCULAIRE

30 Octobre 2012 , Rédigé par Docteur Parissa Zandi Publié dans #laser, #vasculaire, #traitement, #couperose, #varicosités, #varices

 Qu'est ce que le laser Vasculaire?

Les lasers que j’utilise sont:

- le Laser à Colorant Pulsé / appareil V Beam Perfecta de Candela - émettant une lumière verte (longueur d’onde : 595 nm) dont l’énergie est absorbée sélectivement par l’hémoglobine (pigment rouge des vaisseaux). Ce laser très spécifique permet de traiter les tâches ROUGES  vasculaires étendues sans endommager les structures avoisinantes de la peau.

 

- le laser KTP/ appareil diode LASERING -  émettant une lumière verte (longueur d’onde : 532 nm) dont l’énergie est absorbée sélectivement par l’hémoglobine (pigment rouge des vaisseaux) et par la mélanine. Ce laser permet de traiter les varicosités ROUGES ainsi que des taches pigmentaires de la peau.


 Que peut-on traiter avec ces lasers?

- le Laser à Colorant Pulsé  est le traitement de choix :

Des angiomes plans de naissance (ou taches de vin) traitement possible dès 3 mois de naissance

De la couperose

 
- le laser KTP   est le traitement de choix :

- Des varicosités rouges

- Des angiomes stellaires des ailes du nez
Des angiomes rubis
Des cicatrices brunes inesthétiques post opératoires

- Des taches pigmentaires de la peau comme les taches de vieillesse et des taches de rousseur

 

 Combien de séances sont nécessaires?

Erythrose et/ou Couperose :
Il s’agit d’une maladie vasculaire de la peau avec une dilatation permanente des petits vaisseaux sanguins ou capillaires – survenant sur un terrain prédisposé.
 
On distingue DEUX formes de couperose :

La COUPEROSE VRAIE
Les vaisseaux présentent des trajets fins individualisés sur la surface de la peau.

L’ERYTHROSE
Se caractérise par une rougeur diffuse.
Sur l’érythrose, apparait au fil des années des capillaires visibles à l’œil formant des petits « cheveux rouges » ou « télangiectasies ». On parle alors d’érythro-couperose.

A chaque stade, il peut être associé à des bouffées vaso-motrices ou flushs pouvant revêtir l’aspect de « bouffées de chaleur ». Ces flushs surviennent généralement à chaque changement de température (passage d’une atmosphère froide à une atmosphère chaude), l’exposition solaire, ainsi que la consommation d’alcool même en petite quantité, la consommation de boissons chaudes ou de plats épicés.


Le Laser à Colorant Pulsé est  le seul laser qui efface l’érythrose souvent associé à la couperose.

En général après un premier passage, on constate une nette atténuation de la rougeur.

L’action sur les flushes (rougissement brutaux et transitoires) est plus modérée mais réelle.

Le but du traitement est de provoquer la destruction ciblée des vaisseaux sanguins dilatés.
Deux modes opératoires possibles :
Soit en chauffant progressivement les vaisseaux (photo coagulation)
Soit en provoquant leur éclatement (photo-thermolyse) :

Environ 5 séances espacées d’au moins 6 semaines.

En moyenne, un traitement
SANS purpura peut nécessiter jusqu’à 5 séances espacées de 2 mois.

AVEC purpura, une à trois séances peuvent être suffisantes.

 

Angiomes plans :
Environ 7 à 12 séances espacées de 3 mois.
L’éclaircissement de l’angiome plan se fait progressivement mais aboutit rarement à une disparition totale surtout s’il est épais.

 

Angiomes stellaires :
1 à 3 séances espacées de 4 à 6 semaines. Les échecs sont possibles si l’angiome est très épais ou possède un gros pédicule vasculaire.

 

Varicosités :
le nombre de séances dépend de l'étendue des lésions / séances espacées de 4 à 6 semaines.

 

taches rubis - taches pigmentaires :
le nombre de séances dépend de l'étendue des lésions habituellement 1 à 3 / séances espacées de 4 à 6 semaines.

 

 

 

 

Combien de temps dure une séance?
- 20 à 60 minutes en fonction de la surface à traiter.

 

 

 

La séance est-elle douloureuse?
 Le tir laser provoque une sensation de « coup d’élastique » accompagnée d’une légère sensation de brûlure locale.

Le laser V-Beam est équipé d’un système anti douleur très efficace qui refroidit la peau permettant d’augmenter le confort et empêchant les risques de brûlure.


 

Quelles réactions après une séance?

Les réactions immédiates sont variables suivant les réglages utilisées :

- Rougeur avec sensation d’échauffement pendant 2 à 3 jours.

- Gonflement ou œdème, surtout sous les yeux (où la peau est plus fine) pendant 48H.

- Parfois en cas d’atteinte importante – je pourrais proposer un traitement avec survenue d’un « purpura » (ecchymoses) au niveau des zones traitées qui peut durer 10 à 15 jours / avec éviction sociale nécessaire – mais garantissant une efficacité réelle.

- Exceptionnellement, des croûtes et des bulles apparaissent – elles vont disparaitre en 1 à 2 semaines.
- Quelques fois une hyperpigmentation brune modérée apparait et s’estompera en 2 à 6 mois.

- Les hypo pigmentations sont extrêmement rares et toujours transitoires.

- Il n'y a jamais de cicatrices chéloïdes .


Les résultats sont visibles dans un délai de 6 à 8 semaines et peuvent s’optimiser en 4 mois.

 

 Quelles sont les précautions AVANT une séance?

Le laser s’effectue sur une peau NON bronzée (risque de brûlures ou de colorations).

Il faut éviter le bronzage et les UV (délai de 1 mois AVANT et 1 mois APRES).

Il faut arrêter les médicaments « photo sensibilisants » quelques jours avant la séance.

L’aspirine et les traitements anticoagulants majorent le PURPURA provoqué par le traitement laser / mais ne sont pas des contre-indications absolues.

 

 

Quelles soins APRES la séance?

Ces recommendations sont uniquement pour le laser à Colorant Pulsé:

- Le jour de la séance : application d’une vessie de glace sur la zone traitée.

- Des pulvérisations d’eau thermale peuvent être renouvelées à volonté.

- Dormir la tête sur élevée (oreillers supplémentaires) les 3 nuits suivants.

- Un écran total indice 50+ SFP à appliquer régulièrement sur les zones traitées exposées au soleil.

- Un maquillage camouflage est parfaitement possible tout de suite après le laser.

 

 Prise en charge par la sécurité sociale?

Malgré son efficacité reconnu - seul l’angiome plan est pris en charge par la sécurité sociale.

 

 

Lire la suite